lundi
18
février 2019

A l'encontre

La Brèche

Brésil. Avortement: face à la législation rétrograde ouvrir un vaste débat
La grande victoire ouvrière et populaire du NON est le prologue de la bataille décisive qui s’annonce
Le nouveau pape, François, ne peut échapper aux confessions de la période de la dictature en Argentine
Iran: crise au sommet sur fond de crise sociale
Guerres internes, forces islamistes hyper-obscurantistes, impérialisme: quelle praxis internationaliste?
Etats-Unis: les grandes oreilles d’Obama tirées par Glenn Greenwald et Edward Snowden
France: «Marine Le Pen «a les mains libres»

Archives de la catégorie ‘Société’

France. «Contre les actes antisémites, contre leur instrumentalisation, pour le combat contre toutes les formes de racisme»

Publié par Alencontre Le 17 - février - 2019

Appel à un rassemblement à Paris le 19 février

Nous soussignés associations, partis, syndicats, indépendants, sommes toutes et tous activement impliqués dans la lutte contre le racisme sous toutes ses formes. La lutte contre l’antisémitisme fait partie à part entière de notre combat antiraciste. Nous condamnons fermement les actes antisémites, qui surgissent dans un contexte social et politique particuliers.  Lire le reste de cet article »

Décoloniser l’identité israélienne

Publié par Alencontre Le 16 - février - 2019

Par Françoise Feugas

Nakba, Pour la reconnaissance de la tragédie palestinienne en Israël, d’Eléonore Merza Bronstein et Eitan Bronstein Aparicio (Ed. Omniscience, octobre 2018) · Longtemps, la Nakba, la tragédie qui aboutit à l’expulsion de centaines de milliers de réfugiés fut une affaire purement palestinienne. Dans un livre, deux militants expliquent comment ils en ont fait une histoire israélienne.

Début 2002, quelque temps avant la « Journée de la terre », un petit groupe de militants de gauche israéliens et de Palestiniens se donnaient rendez-vous sur le site du village de Miska (à 15 km au sud-ouest de Tulkarem), vidé de ses habitants en 1948 et détruit en 1952. D’anciens habitants témoignèrent de leur vie passée dans ce village, et des panneaux en arabe et en hébreu furent apposés sur le site. Eitan Bronstein Aparicio parla ce jour-là du droit au retour des réfugiés. « C’est véritablement notre première action en tant qu’organisation : Zochrot est née sur le terrain, à Miska, en mars 2002 », raconte-t-il.

Zochrot signifie « Elles se souviennent » en hébreu. Pourquoi ce nom ? demande l’anthropologue Eléonore Merza Bronstein à son époux, dans ce livre conçu comme un dialogue Lire le reste de cet article »

Mexique. «Aux femmes qui se battent dans le monde entier»

Publié par Alencontre Le 15 - février - 2019

Première rencontre internationale des femmes de 40 pays organisée dans le Chiapas, en mars 2018

Par les femmes zapatistes (Armée zapatiste de libération nationale)

Sœur, camarade,

Nous vous envoyons le salut des femmes zapatistes qui se battent, telles que nous sommes.

Ce que nous voulons vous dire ou vous prévenir est un peu triste parce que nous vous communiquons que nous n’allons pas pouvoir organiser la Deuxième Rencontre Internationale des Femmes qui Combattent, ici dans nos terres zapatistes, en mars 2019. Lire le reste de cet article »

Histoire. Le Corbusier, l’ami des fascistes, ne mérite ni statue, ni musée

Publié par Alencontre Le 15 - février - 2019

La statue de Le Corbusier, en «préparation» à Poissy (in Le Parisien, le 29 août 2018)

Par Xavier de Jarcy (journaliste); Daniel de Roulet (architecte); Laurent Olivier (archéologue); Marc Perelman (universitaire)

Une statue de Le Corbusier a été installée le 24 janvier dernier dans le centre-ville de Poissy, Place des Capucins (dans les Yvelines). Une première statue de l’architecte avait été inaugurée le mercredi 10 mai 2017 en Mairie (Poissy) en présence entre autres de l’artiste et du Maire. À ce moment-là, l’artiste russe M. Andrey Tyrtyshnikov expliquait qu’il avait «été attiré par la personnalité et la philosophie de Le Corbusier». C’est précisément à propos de la personnalité et de la philosophie de l’architecte que nous voudrions réagir. Lire le reste de cet article »

Hongrie. «Une éthique ouvrière», en 1956

Publié par Alencontre Le 15 - février - 2019

Les chars sous commandement de Nikita Khrouchtchev «sauvent le socialisme» et «écrasent les fascistes»

Par Théo Roumier

C’est une courte lettre qui date de plus de 60 ans. Jean Duprat, mon grand-oncle, y informe un «camarade», sans doute un responsable, qu’il quitte la CGT. Nous sommes en 1956. Et c’est le «silence complice» de son organisation face à la répression de l’insurrection hongroise qui motive cette décision.

• C’est une courte lettre qui date de plus de 60 ans. Elle est reproduite à la fin de ce billet. Jean Duprat, mon grand-oncle, y informe un «camarade», sans doute un responsable, qu’il quitte la CGT. Nous sommes en 1956. Et c’est le «silence complice» Lire le reste de cet article »

Tribune: «Ils privent la société d’une arme contre l’antisémitisme»

Publié par Alencontre Le 2 - février - 2019

A propos de l’ouvrage cité plus bas; entretien sur Médiapart avec Jospeh Confavreux

Par François Burgat

La «lutte contre l’antisémitisme», qui devrait demeurer un instrument parfaitement légitime et indispensable, est très régulièrement détournée de sa fonction au profit d’intérêts corporatistes ou sectaires. Fût-ce à tout petits pas, il est vrai qu’ici et là, la réflexion progresse parfois. Ainsi, le chroniqueur de France Inter, Claude Askolovitch, après avoir été pendant de longues années l’un des plus complaisants adeptes et promoteurs de ce dévoiement (par exemple contre Tariq Ramadan lors du forum social européen de 2003, ou encore contre Siné, dont il a contribué à obtenir le licenciement de Charlie, etc.) a pris conscience, en 2013, qu’il maniait une Lire le reste de cet article »

Europe. La droite ultra: «Patriotes de tous les pays, unissez-vous»

Publié par Alencontre Le 23 - janvier - 2019

Marine Le Pen et Matteo Salvini: l’unité des patriotes et les difficultés de cette unité

Par Frédéric Says

Ce sont deux images que le hasard de la politique a fait tomber le même jour. Hier, Emmanuel Macron en Allemagne, à Aix-la-Chapelle [qui rappelle la ville de résidence de Charlemagne et du couronnement de ses successeurs] et pour signer le nouveau traité avec Angela Merkel. Marion Maréchal en Grande-Bretagne, à Oxford, invitée par une association locale à donner une conférence dans cette prestigieuse université. Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org