jeudi
23
mai 2019

A l'encontre

La Brèche

Naturalisations. Après le vote du 1er juin
En 2009 dans l’UE: 1110 milliards d’euros d’aide aux banques
Le mirage de la dispute des keynésiens contre les néoclassiques, ou Obama versus Bruxelles
Brésil. Sauve-qui-peut
Cuba. Inédit: «Histoire clinique de l’assassin de Léon Trotsky»
Grèce. «Pas de président du centre-droit!»
Inde: «Il faut défendre, sans crainte, le droit des femmes à la liberté!»

Archives de la catégorie ‘Iran’

Iran. «Vingt millions d’Iranien affectés par la faillite d’instituts de crédit»

Publié par Alencontre Le 6 - février - 2018

Manifestation devant un institut de crédit

Par Ghazal Golshiri

Comme beaucoup d’autres Iraniens dans son entourage, Salimeh, 58 ans, n’a pas pu résister au taux d’intérêt très attractif de 24  % par an que proposait l’institut de crédit Fereshtegan, bien supérieur à ceux que pratiquent les banques en Iran. Cette Iranienne a donc placé, il y a cinq ans, 100  millions de tomans (40’000  euros à l’époque) sur un compte d’épargne. «Elle a mis toute sa prime de retraite, plus les 50  millions de tomans que je lui ai donnés» se rappelle l’unique fille de Salimeh, Samira, qui travaillait comme manageuse dans une société de télécommunications aux Pays-Bas. Lire le reste de cet article »

Iran. Enlever son foulard: «réactions face à une contrainte»

Publié par Alencontre Le 4 - février - 2018

AFP, MEE, agences de presse

La police iranienne, le 1er février 2018, a arrêté 29 femmes dans la capitale, Téhéran, pour avoir protesté contre une loi qui rend le port du hijab (voile) obligatoire.

Partout dans le pays, des femmes ont protesté en montant sur des armoires électriques, en enlevant leur voile et en les agitant en l’air, sur des bâtons. Ce mouvement de protestation des femmes iraniennes est partie d’une action menée le 27 décembre dernier Lire le reste de cet article »

Débat. Les protestations en Iran et la génération du «blues»

Publié par Alencontre Le 24 - janvier - 2018

Par Aghil Daghagheleh
et Zakia Salime

Le vendredi 29 décembre 2017, une manifestation s’est soudainement déclenchée dans la ville sainte (du chiisme) de Mashhad, l’un des principaux centres urbains iraniens situés dans le nord-est du pays. Bien que les preuves indiquent que les manifestations furent déclenchées par des partisans de la «ligne dure» (du régime) pour saper le président Hassan Rohani, les manifestations se sont rapidement répandues dans tout le pays et ont échappé au contrôle de n’importe quelle faction. Lire le reste de cet article »

Mobilisation des Iraniens face aux mollahs capitalistes

Publié par Alencontre Le 9 - janvier - 2018

Le 31 décembre… Rohani tente de «calmer le jeu»…

Par Yassamine Mather

Il y a eu beaucoup de fake news concernant les manifestations qui ont commencé à Mashhad et d’autres villes de la province du Khorassan le 28 décembre 2017. Ces manifestations ont continué cinq jours plus tard à Téhéran et dans de nombreuses autres villes et agglomérations à travers le pays. Les manifestant·e·s, démontrant un réel courage, étaient en colère et leurs griefs étaient raisonnablement clairs. Ce qui a commencé comme un mouvement d’indignation contre l’augmentation des prix, le chômage et la pauvreté n’a pas tardé à évoluer, avec des slogans plus politiques contre la corruption et contre le dictateur, l’ayatollah Khamenei. Lire le reste de cet article »

Iran: après le tremblement de terre, le tremblement social

Publié par Alencontre Le 9 - janvier - 2018

Manifestation à Mashhad, décembre 2017

Par Houshang Sépéhr

La classe ouvrière iranienne, longtemps réprimée et brutalement exploitée, a fait irruption sur la scène, ébranlant le régime bourgeois-clérical iranien. L’Iran a été secouée ces derniers jours par des protestations contre la hausse des prix des produits alimentaires, le chômage de masse, les inégalités sociales toujours plus grandes, le programme brutal d’austérité et la répression politique. Les manifestations ont commencé jeudi 28 décembre dans la deuxième plus grande ville d’Iran, Mashhad (ville sainte, sanctuaire de l’Emâm Reza), puis se sont étendues à une quarantaine Lire le reste de cet article »

Iran. L’ensemble du régime en point de mire

Publié par Alencontre Le 3 - janvier - 2018

Manifestants à Téhéran le 30 décembre 2017

Par Babak Kia

Depuis le jeudi 28 décembre, la République Islamique d’Iran est secouée par une vague de contestation sociale inédite depuis le mouvement de 2009 contre la réélection d’Ahmadinejad. Les manifestations actuelles ont éclaté à Mashhad, deuxième ville du pays située à l’ouest, avant de s’étendre à de nombreuses villes et régions iraniennes. Depuis jeudi, les manifestations sont quotidiennes, elles s’amplifient et touchent désormais plus d’une quarantaine de villes petites, moyennes et grandes. Lire le reste de cet article »

Iran. «Aujourd’hui, nous avons besoin de patience et d’intelligence»

Publié par Alencontre Le 2 - janvier - 2018

Manifestation d’étudiants à l’Université de Téhéran, 30 décembre 2017

Par Ghazal Golshiri,
et Louis Imbert (à Paris)

Une tension nouvelle régnait dans les rues de Téhéran, lundi 1er  janvier, au cinquième jour de manifestations d’ampleur encore limitée, mais qui se sont propagées dans au moins une quarantaine de villes. Ces mouvements, devenus plus violents dimanche soir, ont fait au moins vingt morts depuis jeudi, selon la télévision d’Etat: dans la nuit de lundi à mardi, six personnes auraient été tuées alors qu’elles tentaient de s’emparer d’armes dans une station de police à Qahderijan, dans la région d’Ispahan (centre). Un policier et un militaire ont également été tués et trois autres Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org