samedi
16
décembre 2017

A l'encontre

La Brèche

Cuba. Fidel Castro: «Ce qu’il ne disent pas…»

Publié par Alencontre le 27 - novembre - 2016

10661833-17562828Par Edouardo Galeano

«Ses ennemis disent qu’il fut roi sans couronne et qu’il confondait l’unité et l’unanimité.

Et en cela ses ennemis ont raison.

Ses ennemis disent que si Napoléon avait eu un quotidien comme Granma, aucun Français n’aurait jamais su la défaite de Waterloo.

Et en cela ses ennemis ont raison.

Ses ennemis disent qu’il a exercé le pouvoir en parlant beaucoup et en écoutant peu, parce qu’il était plus habitué aux échos qu’aux voix.

Et en cela ses ennemis ont raison.

Mais ses ennemis ne disent pas que ce n’est pas pour poser pour l’Histoire qu’il a fait face aux balles quand il y a eu l’invasion, qu’il a affronté les ouragans d’égal à égal, qu’il a survécu à six cent trente-sept attentats à sa vie, que son énergie contagieuse fut décisive pour convertir une colonie en une patrie et que ce n’est pas grâce à la sorcellerie de Mandinga ni par un miracle de Dieu que cette nouvelle patrie a pu survivre à dix présidents des Etats-Unis qui avaient déjà attaché leur serviette pour la dévorer avec couteau et fourchette.

Et ses ennemis ne disent pas que Cuba est un des rares pays qui ne concourent pas à la Coupe mondiale des paillassons.

Et ils ne disent pas non plus que cette révolution, qui a grandi dans le châtiment, est ce qu’elle a pu être et non pas ce qu’elle désirait être. Ils ne disent pas non plus que le mur entre le désir et la réalité s’est dans une grande mesure fait plus haut et plus large à cause du blocus impérial qui a étouffé le développement d’une démocratie à la cubaine, l’a obligée à militariser la société et a fourni à la bureaucratie, qui pour chaque solution a toujours un problème, les alibis dont elle a besoin pour se justifier et se perpétuer.

Et ils ne disent pas que malgré tous les malgrés, malgré les agressions du dehors et les abus de pouvoir du dedans, cette île éprouvée mais obstinément allègre a engendré la société latino-américaine la moins injuste.

Et ses ennemis ne disent pas que cet exploit fut l’œuvre du sacrifice de son peuple, mais fut aussi l’œuvre de la volonté têtue et du sens de l’honneur démodé de ce chevalier qui s’est toujours battu pour les perdants, comme ce fameux collègue à lui qui chevaucha par les champs de Castille.»

___

Eduardo Galeano, auteur entre autres de l’ouvrage mondialement connu Les veines ouvertes de l’Amérique latine, est décédé en avril 2015. Le site Rebelión a publié, le 26 novembre 2016, ce texte tiré du livre Espejos.Una Historia casi universal, Editions Siglo XXI, 2008.

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




Le 21 septembre une nouvelle journée de mobilisation contre le «Code du travail à la Macron» aura lieu en France. Le 22 septembre, le Conseil des ministres examinera les ordonnances de Ia «loi travail XXL». Puis le Président signera et le Parlement n’aura rien à dire, de facto. Donc seule l’action directe prend toute sa place. Et les explications, par exemple, que donnent du contenu de cette contre-réforme les membres du Syndicat des Avocats de France

8. L'accord d'entreprise primera sur la loi et le contrat de travail

9. Casser la loi

10. La fusion des instances représentatives du personnel

11. Diluer la négociation collective

12. Le fonctionnement des instances représentatives du personnel

13. Le recours au référendum

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org