dimanche
26
janvier 2020

A l'encontre

La Brèche

France. Communiqué de l’Intersyndicale nationale

Publié par Alencontre le 6 - décembre - 2019

«Après le 5 décembre, déterminé·e·s pour gagner!»

• Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL (Mouvement National Lycéen), UNL (Union nationale lycéenne) et UNEF (Union Nationale des Etdiants de France) se félicitent de l’ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays.

• D’ores et déjà de nombreuses reconductions de la grève sont lancées et d’autres sont prévues dès ce vendredi, dans le privé et dans le public.

• Nos organisations syndicales appellent en conséquence le gouvernement à entendre le message envoyé par les salarié·e·s et la jeunesse et à prendre ses responsabilités en ouvrant de réelles négociations sans préalable avec toutes les organisations syndicales.

• Elles revendiquent le renforcement et l’amélioration du système actuel de retraite solidaire et intergénérationnel.

• Elles réaffirment leur refus d’un système par points dit universel qui immanquablement conduirait à une baisse des pensions et à devoir reculer encore l’âge de départ. C’est par l’amélioration de l’emploi, par la fin du chômage massif et de la précarité tout au long de la vie, par l’augmentation des salaires et l’égalité entre les femmes et les hommes, que la pérennité des retraites sera garantie.

• C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL et UNEF appellent à renforcer et élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci là où les salarié·e·s le décident dès ce vendredi, ce week-end et lundi. Dans ce cadre, elles donnent rendez-vous le mardi 10 décembre pour une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Les Organisations Syndicales se revoient le 10 décembre au soir pour les suites rapides à donner au mouvement. A Paris, le 6 décembre 2019

*****

Renforçons ce 5 décembre d’ampleur par la grève reconductible!

Union syndicale Solidaires

Cette journée de grève générale du 5 décembre est sans précédent depuis plusieurs années, de par son ampleur, de par le nombre de grévistes, de manifestant·e·s et de secteurs professionnels mobilisés.

• C’est plus d’1 million 400’000 manifestant·e·s qui ont défilé partout dans plus de 250 manifestations, nous étions au moins 250’000 à Paris malgré les manœuvres grossières du préfet Lallement, ils y avaient, par exemple, 30’000 à Grenoble, 50’000 à Bordeaux, 4’000 à Auch, 30’000 à Rouen, 25’000 à Lille, 10’000 à Evreux.

• Dans toutes les villes les manifestations étaient impressionnantes et déterminées. Elles s’appuient sur de nombreux secteurs en grèves avec des chiffres impressionnants à la SNCF, dans l’éducation nationale, à la RATP, mais aussi aux finances publiques, dans l’industrie, la chimie, le commerce, les associations etc. Tous les secteurs étaient mobilisés.

• Solidaires dénonce la manipulation faite des images de prétendues violences par ce gouvernement, avec le relais de certains médias qui les tournent en boucle. Il cherche à légitimer les violences policières, les arrestations, les gazages, nassages et autres répressions, à ternir l’image des manifestations, à blesser et mutiler des manifestant·e·s pour dissuader de rejoindre les cortèges. Nous ne sommes pas dupes. La véritable violence est la violence sociale qui cherche à nous faire courber l’échine mais partout aujourd’hui nous avons relevé la tête.

• Ce gouvernement ne peut plus ignorer le big bang social qui est en route et qui marque le refus total de cette contre-réforme des retraites. Après la colère sociale exprimée depuis un an par les gilets jaunes, la mobilisation massive est aussi l’expression du refus des mesures qui ont aggravé la précarité et les inégalités sociales avec par exemple la réforme de l’assurance chômage, la baisse des APL (Aide personnalisée au logement), particulièrement pour les jeunes, les précaires, les femmes.

• Dès ce soir plusieurs secteurs appellent déjà à la reconduction de la grève, éducation nationale, cheminots, agent·e·s de la RAT , d’autres suivront.

• Si cette journée du 5 décembre a été une réussite, c’est aussi parce qu’elle a été vue comme le début d’un mouvement social visant à gagner, elle n’est donc que la première pierre à la construction d’un mouvement social fort et victorieux.

• Solidaires portera à l’intersyndicale nationale du 6 décembre au matin, le mandat de l’appel à la reconduction de la grève, de manifestations interprofessionnelles larges et unitaires partout le 7 décembre et d’appels à des journées de grèves et de manifestations dès la semaine prochaine, afin d’élargir et d’ancrer la grève reconductible. (5 décembre 2019, au soir)

*****

Grève historique dans la fonction publique!

Ce 5 décembre 2019, les agents de la fonction publique se sont massivement mobilisé·e·s pour exprimer leur rejet du projet de réforme des retraites et des orientations gouvernementales.

• Même à partir des chiffres officiels, dont on sait qu’ils sont systématiquement minimisés, plus de 32% des agent·e·s de la Fonction Publique d’Etat, 14% dans la Fonction Publique Territoriale et 19% dans la Fonction Publique Hospitalière étaient en grève aujourd’hui.

• Dans l’éducation, ce sont plus de 700’000 personnels qui étaient en grève.

• A la Direction Générale des Finances Publiques, ce sont plus de 45% des agent·e·s qui se sont mobilisé·e·s.

Un excellent point d’appui avant l’Intersyndicale Fonction Publique du 6 décembre, qui aura lieu dans la foulée de la rencontre interprofessionnelle! (5 décembre au soir)

 

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org