mercredi
1
avril 2020

A l'encontre

La Brèche

Par Samir Larabi

Le PST (Parti Socialiste des Travailleurs) qui n’a de cesse d’appeler à la construction d’une grève générale unitaire, salue la position du SATEF (Syndicat National des Travailleurs de l’Education et de la Formation) et SNAPAP (Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique) de Bejaia [en Kabylie] qui sont résolument engagés dans le mouvement et qui ont régulièrement appelé à la grève, ainsi que les forces regroupées dans le cadre de l’alternative démocratique.

Le PST-Bejaia salue également la position courageuse de l’union de wilaya UGTA de Bejaia qui s’est démarquée de la position honteuse et traitre de sa centrale syndicale qui s’est alignée sur la feuille de route du pouvoir. Le PST salue enfin le rôle déterminant du comité de citoyens, dans lequel il est partie prenante, pour la campagne de sensibilisation qu’il a organisée auprès de l’ensemble des entreprises pour la réussite de cette grève. Nous saluons aussi le regain de mobilisation de la communauté universitaire qui a fait une belle démonstration de force ce mardi, 3 décembre.

Pour réussir cette grève, des collectifs de citoyens sont nécessaires pour arrêter, en fonction des spécificités de chaque localité, le service minimum et assurer un service d’ordre. Une coordination entre les différents collectifs est utile pour assurer un caractère homogène à la grève générale. Dans les lieux de travail, les travailleurs doivent mettre en place des piquets de grève avec ou sans les syndicats. Ils ont pour rôle de définir le service minimum, de veiller à la sécurité des lieux de travail, d’organiser la grève, de débattre de nos conditions sociales et des perspectives de notre mouvement. Il est important d’instaurer une coordination entre les collectifs de citoyens et les piquets de grève de travailleurs pour la bonne cohésion du mouvement.

La grève est une arme de la révolution. Elle doit être adaptée à ses objectifs. Par conséquent, là où le besoin d’organiser le transport, d’ouvrir un commerce ou tout autre service se fait sentir, l’AG des citoyens ou le collectif de base doit l’assurer. C’est là que le peuple fait son initiation à l’exercice du pouvoir et expérimente son véritable système démocratique. Débattre, délibérer, appliquer et faire respecter les décisions prises. C’est là que le principe de la majorité sociale qui devient la majorité politique prend forme.

Le PST réaffirme que notre combat pour un changement démocratique et social radical et pour la réappropriation de la souveraineté populaire continuera au-delà de toute échéance électorale.

  • Non à la présidentielle, pour une transition véritablement démocratique !
  • Non à la continuité du régime, pour une Assemblée constituante souveraine!

Section PST de la Wilaya de Bejaia, le 6 décembre 2019.

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

Ecrire un commentaire




Coronavirus. «On doit s’attendre à l’ouragan»

L’émission «Arrêt sur images» de Daniel Schneidermann – une émission à laquelle le site alencontre.org pense qu’il est opportun de s’abonner – a été mise gratuitement, ce 14 mars 2020, sur Youtube «en raison de son utilité sociale». Deux médecins «qui parlent vrai» interviennent. François Salachas, le neurologue qui avait interpellé Emmanuel Macron lors d'une visite à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Il souligna alors l’urgence liée à la pandémie et un fait d’évidence: la mise à niveau de l'hôpital nécessitera de gros moyens humains et financiers. Et Philippe Devos, intensiviste au CHC de Liège, président de l'Association belge de syndicats de médecins (Abysm). A voir, à partager: utile pour comprendre et réfléchir. (Rédaction A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org