lundi
16
septembre 2019

A l'encontre

La Brèche

France. Ecoles, trafic aérien, taxis… grèves. «C’est maintenant ou jamais!»
France. L’échéance du 12 septembre
Syrie: un combat populaire héroïque
Italie. L’irrésistible résurrection de Matteo Renzi
L’Occident prolonge l’existence du régime de Kadhafi
Etat espagnol-Catalogne. Communiqué d’Anticapitalistas suite au référendum du 1er octobre
France-Débat. Rêve d’une société policée, réalité d’une société fracturée

Archives de la catégorie ‘Espagne’

Royaume d’Espagne: les élections d’avril et celles à venir, en mai

Publié par Alencontre Le 8 - mai - 2019

Pedro Sánchez (PSOE), Pablo Casado (PP), Albert Rivera (Ciudadanos), Pablo Iglesias (Uniadas Podemos) et Santiago Abascal (Vox)

Par Daniel Raventós
et Miguel Salas

Les élections du 28 avril ont mobilisé une bonne partie de la population. La participation était plus élevée que lors des quatre échéances électorales antérieures. Il faut remonter aux élections générales de 2004 [qui se sont déroulés dans le climat particulier de l’immédiat attentat de la gare d’Atocha, à Madrid, du 11 mars; ces élections ont débouché sur la constitution d’un gouvernement PSOE, avec Zapatero] pour trouver une Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Elections du 28 avril. Premières réflexions

Publié par Alencontre Le 1 - mai - 2019

Par Jaime Pastor

Avec une participation dépassant le 75%, le PSOE est le principal vainqueur (avec 28,7% des suffrages, 123 sièges par rapport aux 85 de 2016) face au Parti populaire (PP), qui est sur le seuil d’une crise irréversible (le parti est passé de 137 sièges à 66, avec 16,7% des voix; pour la première fois, il est sans représentation au Pays basque et n’a remporté qu’un siège en Catalogne), à Ciudadanos (C’s) (qui passe de 32 à 57 sièges, Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Une radiographie de Vox. Un parti militariste, raciste, clérical, pro-impérialiste, antiféministe et néolibéral

Publié par Alencontre Le 27 - avril - 2019

Santiago Abascal

Par Daniel Pereyra

Quelles sont les racines de Vox? [Voir aussi l’article publié sur ce site en date 7 décembre 2018.] Si nous prenons comme point de départ journalistique un article bien documenté d’El País Semanal, publié le 14 avril 2019, la réponse serait la suivante:

Le Parti populaire, duquel ont surgi la Fondation FAES, fondée par Aznar [président du gouvernement espagnol (Parti populaire – PP) entre 1996 et 2004], et des activistes du PP basques, tels que Santiago Abascal (aujourd’hui secrétaire général de Vox), sans oublier de nombreux notables venus du franquisme; Lire le reste de cet article »

État espagnol. 16 mars: une manifestation à Madrid qui met l’État en accusation

Publié par Alencontre Le 10 - mars - 2019

Par Martì Caussa 

L’Assemblée nationale catalane (ANC) et Ómnium cultural [association, fondée en 1961, dont le but initial était la promotion du catalan], avec le soutien de nombreuses associations, organisations et partis, participeront le 16 mars à Madrid à un rassemblement pour exiger la liberté des prisonniers politiques et des indépendantistes exilés, afin de rappeler que «l’autodétermination n’est pas un crime», que le droit de Lire le reste de cet article »

Royaume d’Espagne. Les gauches, entre le «moindre mal» et le «plus c’est pire, mieux c’est»

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2019

Par Gustavo Buster

Finalement, Pedro Sánchez a convoqué les élections générales pour le 28 avril. Avec un aplomb frappant, il s’est placé à la tête de la débandade des gauches [dvoir l’article publié sur ce site le 18 février] engendrée par la rupture du dialogue avec les indépendantistes catalans, la pression interne du secteur «felipista» [soit proche de l’ancien président du gouvernement, entre 1982 et 1996, Felipe González] du PSOE, la manifestation à Madrid [dimanche 10 février] de ce que l’on appelle déjà le «Trifachito» des droites [PP, Ciudadanos et Vox – on parle aussi de la possibilité d’un gouvernement futur «Francostein»] (ou le «trifálico», pour reprendre l’expression de la ministre de la justice, Dolores Delgado), le spectacle d’un procès éminemment politique qui se prétend «juste» contre toute évidence et l’effondrement de la majorité ajustée de la motion de défiance [qui a fait chuter le gouvernement Rajoy en juin 2018] lors de l’épreuve du vote sur le budget 2019.

La logique derrière cette décision avant tout tactique est difficile à appréhender. Dans le meilleur des scénarios, le gouvernement Sánchez aurait pu gouverner jusqu’à l’automne, mais cela impliquait une stratégie allant au-delà du «moindre mal» à laquelle il nous a assigné. Cela impliquait une importante mobilisation législative [1] visant à transformer en lois ses promesses Lire le reste de cet article »

Royaume d’Espagne. Une débandade face à la réaction?

Publié par Alencontre Le 18 - février - 2019

Sanchez contraint de «prier» pour les élections à venir: 28 avril

Par Gustavo Buster

La vice-présidente du gouvernement, Carmén Calvo, a remplacé l’habituelle porte-parole à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu le 8 février afin d’annoncer que le gouvernement estimait que les conversations sur le budget avec la Generalitat de Catalogne et les partis PDeCAT (Le Parti démocrate européen catalan) et ERC (Gauche républicaine de Catalogne) étaient terminées et que la non-approbation du budget signifierait une fin anticipée de la législature.

Face à une série de ministres affligés, le gouvernement de Pedro Sánchez Pérez-Castejón (PSOE) faisait retomber l’inévitable sur les partis Lire le reste de cet article »

Madrid. Un procès des indépendantistes et la voix de Vox

Publié par Alencontre Le 13 - février - 2019

L’analyste Eduardo Luque dans un entretien, le 12 février, avec HispanTV, indique que le Tribunal suprême va offrir une plate-forme au parti d’extrême-droite Vox, ce qui renforcera la position du Ministère public

Par Elise Gazengel

Le procès intenté aux indépendantistes catalans s’est transformé, mardi, pour son premier jour, en procès fait à la justice espagnole. Pendant cette phase initiale de questions préliminaires, les avocats des accusés ont profité de leurs interventions pour critiquer – de manière plus ou moins dissimulée – l’intégrité du pouvoir judiciaire.

• L’avocat Andreu van den Eynde, qui défend notamment l’ancien vice-président catalan Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org