mercredi
19
mars 2019

A l'encontre

La Brèche

Genre et rapports sociaux de sexe

Publié par Alencontre le 1 - janvier - 2012

Roland Pfefferkorn
Genre et rapports sociaux de sexe

Editions Page deux – Collection Empreinte – 140 pages

Parution fin mars 2012 – 9,50 euros, 13 CHF

Le mouvement des femmes a été à l’origine d’une effervescence théorique qui s’est traduite par la production d’un corpus de concepts extrêmement riche. Par exemple ceux de patriarcat, de mode de production domestique, de travail domestique, de travail productif et reproductif et de division sexuelle du travail, sans compter ceux de sexe social, sexage, classe de sexe. Par ailleurs, les concepts de genre et de rapports sociaux de sexe s’inscrivent durablement dans le paysage. De nombreuses théoriciennes qui se reconnaissent dans le courant matérialiste cherchent à penser les rapports entre les sexes en privilégiant ses fondements matériels, notamment économiques, sociopolitiques, voire physiques sans négliger pour autant les dimensions symboliques. La manière dont la séparation et la hiérarchisation entre hommes et femmes sont produites est au cœur de leurs réflexions. Ces élaborations ont permis de rompre avec l’idéologie de la complémentarité «naturelle» des sexes, de penser les rapports antagoniques entre le groupe des hommes et celui des femmes dans le but de les transformer.

C’est à la présentation de ce corpus de concepts qu’est consacré le présent volume. L’objectif est de rendre compte de la diversité, de la richesse et des limites des analyses produites et de rappeler quelques-uns des débats, controverses et divergences qui ont traversé le mouvement des femmes.

Roland Pfefferkorn est professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg. Il a notamment publié Le système des inégalités, Paris, La Découverte, Repères, 2008 (avec A. Bihr), Inégalités et rapports sociaux. Rapports de classes, rapports de sexes, Paris, La Dispute, 2007, Hommes-Femmes, quelle égalité? Paris, Editions de l’Atelier, 2002 (avec A. Bihr).

Vous pouvez écrire un commentaire, ou utiliser un rétrolien depuis votre site.

2 commentaires

  1. Nouvelle publication:Roland Pfefferkorn “Genre et rapports sociaux de sexe” | Le carnet du Sophiapol dit:

    […] aussi: Retrouvez la présentation de cet ouvrage et quelques bonnes feuilles sur le site  A l’encontre La […]

    Ecrit le 14 mars, 2012 à 2012-03-14T11:53:30+00:000000003031201203

  2. Nouvelle publication:Roland Pfefferkorn “Genre et rapports sociaux de sexe” dit:

    une recension :

    http://www.nonfiction.fr/article-5686-les_rapports_hommes___femmes__comment_en_parler.htm

    Ecrit le 8 avril, 2012 à 2012-04-08T21:14:12+00:000000001230201204

Ecrire un commentaire




Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org