GSIM

GSIM

Les chefs djihadistes lors de la fondation du GSIM, en mars 2017. Au centre, la figure tutélaire: Iyad ag Ghali, formé par le régime libyen, puis chef rebelle touareg, puis homme de gouvernement à Bamako, puis rebelle djihadiste. A gauche: le prédicateur peul Ahmadou Koufa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*