mardi
23
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis. Un mouvement pionnier des années 1960
Etat espagnol. Au sujet des résultats électoraux du 20 décembre
Etats-Unis. Trump et son nationalisme économique au premier rang
Santiago Carrillo: un décès qui révèle quelque chose de pourri en Espamark
«Gouverner le 18 juin, sans gouverner», mais avec le cancer
Les privilégié·e·s de la retraite
Israël. Un «ignoble terroriste»? Un village bédouin déplore un enseignant aimé

Archives mai 2017

Histoire: «Le navire à voiles et le navire négrier, en particulier, comme «machines» ayant contribué à l’essor du capitalisme»

Publié par Alencontre Le 27 - mai - 2017

Entretien avec Marcus Rediker

L’historien états-unien Marcus Rediker a étudié divers aspects sociaux de l’histoire maritime. Il considère les marins et les pirates du XVIIe siècle comme les précurseurs des mouvements anticapitalistes modernes. Il s’est également intéressé à la traite négrière transatlantique. Il est professeur d’histoire à l’Université de Pittsburgh. Il a reçu diverses distinctions, parmi lesquelles: le George Washington Book Prize (2008), l’Organization of American Historians (OAH) Merle Curti Award (2008), le National Endowment for the Humanities Fellow (2005–2006), l’American Council of Learned Societies Fellow (2005–2006), l’International Labor History Book Prize (2001). Lire le reste de cet article »

Débat. L’actualité de Marx (II)

Publié par Alencontre Le 26 - mai - 2017

Par Claudio Katz

Marx a constamment insisté sur les déterminants productifs de la crise capitaliste. Dans le cadre des profondes transformations engendrées par la mondialisation, ce principe permet d’éviter des lectures simplistes mettant exclusivement l’accent sur la dimension financière.

Finance et production

Aujourd’hui, les grands capitaux se déplacent d’une activité spéculative à une Lire le reste de cet article »

Débat. L’actualité de Marx (I)

Publié par Alencontre Le 26 - mai - 2017

Par Claudio Katz [1]

Résumé

Marx retrouve aujourd’hui un regain d’intérêt. Sa mise en lumière des mécanismes du capitalisme contraste avec les simplifications des néo-classiques et la naïveté des économistes hétérodoxes. Marx permet de comprendre que l’offensive néolibérale et la surexploitation des précaires renvoient à la logique de la plus-value. Il a identifié l’origine des inégalités et montré Lire le reste de cet article »

Brésil. Une conjoncture nouvelle. Quels axes pour une gauche socialiste radicale ?

Publié par Alencontre Le 25 - mai - 2017

Manifestation à Brasilia le 24 mai 2017

Par Valério Arcary

Des dizaines de milliers de travailleuses et travailleurs – 150’000 selon les organisateurs (syndicat, mouvements sociaux, forces politiques), 50’000 selon la police – ont manifesté le 24 mai 2017 dans la capitale administrative du Brésil: Brasilia, sur l’esplanade des Ministères, en face du Congrès. Le gouvernement réactionnaire de Michel Temer, pour la première fois depuis 1986, a fait intervenir à Brasilia l’armée (le 32° Groupe d’artillerie de campagne), aux côtés des forces de police dites antiémeute (la réputée police militaire), habituellement mobilisées dans ces occasions et connues pour leur brutalité (voir photos en fin de l’article de Valério Arcary). Lire le reste de cet article »

Yougonostalgie. Il y a 30 ans, dernière Journée de la Jeunesse

Publié par Alencontre Le 25 - mai - 2017

Par Vittorio Filippi

Il y a exactement trente ans, le 25 mai 1987, se tenait la dernière Journée de la Jeunesse (Dan Mladosti) dans le gigantesque Stade de l’Armée populaire yougoslave de Belgrade, où se jouent les matchs du Partizan. Comme à l’accoutumée, les célébrations se sont conclues en entonnant les paroles de Druže Tito mi ti se kunemo: «Camarade Tito, nous te le jurons: nous ne dévierons jamais de ton chemin». Lire le reste de cet article »

France. Macron, l’homme qui fait du neuf avec du vieux

Publié par Alencontre Le 24 - mai - 2017

Par Rafaël Cos

La séquence présidentielle qui s’achève est aujourd’hui interprétée sous l’angle du grand chambardement – et pour cause. Initialement favorite, la droite a disparu pour la première fois du second tour de l’élection présidentielle au profit du Front national. Le Parti socialiste, aujourd’hui menacé d’éclatement, a totalisé son plus faible score depuis sa refondation en 1971. Emmanuel Macron est le premier président de la Ve République élu sans avoir bénéficié du soutien d’un appareil partisan structuré. Enfin, le nouveau gouvernement Lire le reste de cet article »

Grèce. La gestion allemande des infrastructures privatisées de Thessalonique

Publié par Alencontre Le 24 - mai - 2017

Port de Thessalonique

Par Jörg Wamalasena

En vertu des conditions imposées par les créanciers, les aéroports et le port de Thessalonique sont désormais exploités par des entreprises allemandes, ce qui provoque une colère des syndicats.

Depuis les fenêtres du restaurant de l’aéroport, on peut observer l’air frémir au-dessus du tarmac, sous l’effet de la chaleur de midi. Seules quelques Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org