lundi
21
août 2017

A l'encontre

La Brèche

Alexandrie perd son étiquette «islamiste»
Egypte. «Pas en notre nom!»
Vers une Déclaration universelle des droits de la Nature
Espagne: 29 mars 2012, l’heure de vérité contre la réforme patronale
Grèce. Les limites à ne pas franchir dans un compromis
Etat espagnol. Vers la création d’une grande coalition sociale?
France. Du 31 mars au 9 avril: la mobilisation. Et la grève? (I)

Archives de l'année 2017

France. Pourquoi Pénicaud-Macron s’attaquent-il au CHSCT?

Publié par Alencontre Le 21 - août - 2017

Par Gérard Filoche

Dans Le Figaro daté du 21 août 2017, il est rappelé, pour ceux et celles qui l’auraient oublié, que «Mardi, le ministère du Travail reprend la concertation avec les partenaires sociaux sur les aspects les plus sensibles de la réforme du travail. Les ordonnances seront présentées le 31 août.» Puis,un point spécifique est mentionné: «Muriel Pénicaud [1] est également très attendue sur les modalités et la forme que prendra l’instance unique qui regroupera, au sein d’une entreprise, les délégués du personnel, le comité d’entreprise et, plus sensible, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).» L’enjeu concret, pratique de cet élément de la contre-réforme Macron-Pénicaud ressort bien du récit fait par Gérard Filoche, fondée sur son expérience d’inspecteur du travail, exercée durant des années. Une expérience que l’on retrouve dans divers de ses ouvrages; entre autres le dernier: Comment résister aux lois Macron et Khomri et Cie, Ed. Le Vent se lève, 2017. (Réd. A l’Encontre) Lire le reste de cet article »

Tunisie. Hamma Hammami: «Le Front populaire considère que les libertés et droits fondamentaux sont toujours une priorité»

Publié par Alencontre Le 20 - août - 2017

Hamma Hammami, leader du Front populaire

Entretien conduit par Maryline Dumas

Le chef du Front populaire (FP) reçoit dans le hall, plus frais que son bureau, du quartier général de la coalition des partis de gauche. En toute décontraction, celui qui est passé des geôles de la dictature de Ben Ali à candidat aux élections présidentielles de 2014, s’attaque au pouvoir tunisien actuel.

Depuis quelques semaines, il fait les grands titres de la presse nationale. Radia Nasraoui, sa femme avocate et militante des droits de l’homme, a entamé une grève de la faim le 11 juillet. Elle proteste contre le changement du système de protection de Hamma Hammami. Lire le reste de cet article »

Révolution russe: «Mes souvenirs sur Vladimir Ilitch»

Publié par Alencontre Le 20 - août - 2017

Par E. Rachia

Nous publions ci-dessous un extrait des mémoires du«garde du corps de Lénine» portant sur la période précédent de très près le renversement du gouvernement provisoire de la République russe instaurée par Alexandre Kerenski [1] en septembre 1917, soit «la révolution d’octobre». Ce texte a été publié en 1934 et comporte, par «obligation», quelques brèves références à Staline, plus exactement sur la «consultation» de Staline par Lénine. Avec ce sens de l’à-propos que ceux qui publiaient alors un texte historique avaient avantage à cultiver. Selon une méthode que Marc Ferro retrace dans son ouvrage, avec une dimension autobiographique, intitulé: Les Russes: L’esprit d’un peuple (Ed. Tallandier, février 2017). D’une part, les historiens soviétiques lui avouent que les citations et références à Lénine ou encore à Staline avant sa mort et sa condamnation (partielle) relèvent de l’adhésion contrainte à la règle «scientifique» de l’histoire. C’est ce que fait E. Rachia dans «ses mémoires», publiées en français par le Bureau d’Editions, Paris, 1934. En outre, les historiens «soviétiques» s’étonnaient que M. Ferro veuille consacrer son travail à l’analyse de la base sociale de la révolution russe, dont le sort est encore, alors, réglé par les exigences (plus ou moins fortes) de la censure politique. Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. Les attentats, les questions en suspens, les réactions et leur mise en perspective

Publié par Alencontre Le 19 - août - 2017

Une mobilisation populaire contre la tentative de l’extrême-droite d’utiliser à son «avantage» la situation post-attentat

DOSSIER

Les mouvements contre le racisme, la xénophobie, pour les droits des réfugié·e·s et de riposte à ce qui est qualifié d’islamophobie sont actifs en Catalogne. Dans les dénonciations de l’islamophobie par la gauche radicale existe un angle mort: la critique à la racine des courants de l’intégrisme islamique qui trouve ses frères jumeaux dans le catholicisme, l’évangélisme, l’hindouisme à la Modi. Ainsi, les puissances impérialistes cultivent des rapports étroits avec l’Arabie saoudite, une des bases du wahhabisme et de ses courants les plus radicaux. Des rapports structurés autour du pétrole, de la vente d’armes, de la participation à la restructuration économique initiée sous la houlette de Mohammed ben Salmane Al Saoud, qui fait appel à d’importants investissements en biens d’équipement divers. Dans la foulée, l’appui impérialiste (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne) militaire et technologique à l’Arabie saoudite est assuré, entre autres, pour sa guerre meurtrière menée au Yémen. Cette dernière s’inscrit dans ce que des analystes caractérisent à la surface comme «une guerre entre des islams». En réalité un conflit où le contrôle des ressources pétrolières occupe une place de choix; et dans lequel l’affrontement entre, d’un côté, le royaume des Saoud, ses alliés et, de l’autre, le pouvoir iranien porte sur la tentative de domination conflictuelle de zones stratégiques. A quoi s’ajoute la défense d’intérêts propres «nationaux», dans une phase de reconfiguration socio-économique (fin des sanctions et «ouverture» de l’économie iranienne, perspective de désengagement de la dépendance univoque de la rente pétrolière pour l’Arabie saoudite), de la mollahcratie iranienne comme des Saoud. Lire le reste de cet article »

Brésil. «Nous sommes otages de groupes et partis, même de gauche, qui ne veulent rien changer»

Publié par Alencontre Le 19 - août - 2017

Entretien avec Henrique Costa
conduit par Gabriel Brito

Non seulement le Brésil, mais la planète vit une décennie de crise économique avec de nombreuses retombées sociales, pour marquer une période historique de ce qu’on peut appeler le «capitalisme monopolistique». Dans ce cadre contraignant, les débats sont épuisés entre les projets présumés «droite ou gauche», «populistes ou libéraux».

C’est dans ce contexte que nous publions un entretien avec le politologue Henrique Costa, un authentique membre de la génération qui est née et a grandi sous l’égide des Lire le reste de cet article »

Etat espagnol. A propos des attentats

Publié par Alencontre Le 18 - août - 2017

Communiqué des Anticapitalistas

Nous, Anticapitalistas [courant au sein de Podemos], nous voulons manifester notre solidarité avec les familles et les proches des personnes tuées et blessées lors de l’attentat sauvage d’aujourd’hui à Barcelone. Un attentat horrible et injustifiable, dont le seul but est d’infliger une souffrance gratuite dans l’une des villes les plus ouvertes et solidaires d’Europe, qui accueille des réfugié·e·s et qui est fière de sa diversité.

Face à cet attentat qui ne mérite que notre condamnation et notre rejet, nous faisons Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. Les nationalistes blancs, les néoconfédérés et Donald Trump

Publié par Alencontre Le 18 - août - 2017

Entretien avec Eric Foner (historien, enseignant à Harvard et Princeton) conduit par Jon Wiener

Jon Wiener: C’est la statue du général confédéré Robert E. Lee, qui a capitulé à Appomattox en 1865 qui a été ostensiblement le centre des événements de Charlottesville. Que pouvez-vous nous dire au sujet de cette statue?

Eric Foner: L’élément clé qu’il est Lire le reste de cet article »


FIFA : comprendre le "système Blatter" en 5... par lemondefr

C’est une bombe que vient de lancer Der Spiegel. Dans un article intitulé «Le complot», l’hebdomadaire allemand dévoile un document qui relance le feuilleton «borgiesque» à la Fédération internationale de football (FIFA).

Ledit document est une proposition de contrat envoyée le 19 décembre 2014 par le cabinet d’avocats californien Quinn Emanuel (QE) au directeur juridique de la FIFA, Marco Villiger. Dans ce document, QE s’engage à défendre les intérêts de la Fédération contre le département d’Etat de la justice américaine.

Le contrat est signé le 5 janvier 2015 par le secrétaire général de l’organisation, Jérôme Valcke, et par son adjoint et directeur financier Markus Kattner, puis tamponné par M. Villiger.

La chronologie apparaît troublante dans la mesure où l’administration de la FIFA semble avoir été au courant de la menace exercée par les autorités américaines «142 jours» avant le fameux coup de filet du 27 mai 2015, à Zurich (Suisse). Ce jour-là, plusieurs dignitaires de l’instance planétaire avaient été interpellés pour corruption, fraude et blanchiment d’argent. Cette vague d’arrestations avait eu lieu deux jours avant la réélection du SuisseSepp Blatter, le 29 mai 2015, pour un cinquième mandat à la présidence de la FIFA.

«Un complot interne»

La tornade judiciaire avait finalement conduit le Valaisan à remettre son mandat à disposition, le 2 juin 2015. Sepp Blatter, dont la signature manque sur le contrat scellé avec QE, assure qu’il «n’était pas du tout au courant» de cet accord. Celui qui a été suspendu six ans pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) fait en 2011 à l’ancien président de l’Union des associations européennes de football (UEFA), Michel Platini – lui-même radié quatre ans – se dit victime d’un «complot interne». (Le Monde, 12 août 2017, à 12h44, à suivre sur le site de ce quotidien)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org