lundi
19
novembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Grèce. La défaite stratégique et les impasses tactiques actuelles du gouvernement SYRIZA-ANEL
Maroc. Les espaces urbains, des lieux hostiles et non pas sûrs pour les femmes
Egypte. Les travailleurs de Mahalla ne reculent pas
Ce que révèle Occupy Wall Street
Egypte: la Constitution d’un régime autoritaire
Pour chaque adulte, il y a trois enfants dans la pauvreté
France. Macron organise le bordel

Archives janvier 2013

Egypte: la permanence des services sécuritaires

Publié par Alencontre Le 23 - janvier - 2013

policeegyptePar Aliaa Al-Korachi

«Nous avons changé de doctrine pour nous adapter à l’après 25 janvier (…) nous considérons tous les partis politiques de la même manière (…) nous devenons la police du peuple ». Les extraits du premier message adressé au public par le nouveau ministre de l’Intérieur, Mohamad Ibrahim, nommé il y a quelques jours, semblent rassurants.

Mais ces propos sont restés lettre morte : deux ans après la révolution du 25 janvier, le débat autour de la nécessitéde reformer profondément cette instance n’a jamais abouti. Le ressentiment des Egyptiens envers la brutalité policière Lire le reste de cet article »

Egypte: 36 ans après le «soulèvement du pain», la lutte pour la justice sociale se poursuit

Publié par Alencontre Le 21 - janvier - 2013
Soulèvement de la faim en 1977

Soulèvement du pain en 1977

Par Heba Abdel-Sattar

Plus de trois décennies après la rébellion populaire de janvier 1977 contre les politiques économiques de feu le président Sadate [président du pays entre le décès de Nasser en 1970 et son assassinat en 1981], des activistes de gauche égyptiens déclarent que de nouvelles protestations sur une vaste échelle contre les conditions de vie misérables sont probables.

Trente-six années se sont écoulées depuis l’éruption d’un «soulèvement du pain» les 18 et 19 janvier 1977 comme réponse à une série de mesures d’austérité appliquées par le gouvernement, lesquelles comprenaient la suppression des subventions à des biens de première nécessité.

Les revendications de «justice sociale» qui ont été alors formulées restent aujourd’hui encore sans réponses. Lire le reste de cet article »

L’abandon à la mort… de «76’000 fous» par le régime de Vichy, un «détail de l’histoire»?

Publié par Alencontre Le 20 - janvier - 2013

1---CouvPar Armand Ajzenberg

Peut-être étiez-vous de celles ou ceux ayant été sollicité pour souscrire à ce livre avant sa publication [1]? Peut-être pas? Échec en tout cas quasi total. Peut-être n’en aviez-vous jamais entendu parler et probablement, si cela avait été le cas, auriez-vous cependant réagi de la même manière: passer à plus important. Pensez donc, l’abandon à la mort de «76’000 fous» par le régime de Vichy, un «point de détail de l’Histoire»!

Rassurez-vous donc, vous n’auriez pas été la ou le seul(e) à le penser. Pour les grands médias et la grande presse également, il y a aujourd’hui plus urgent. Je prendrais ici l’exemple, parce que particulier me semble-t-il, de L’Humanité. Silence complet à propos du livre (il a reçu un service de presse, mi-novembre 2012, comme d’autres). Un «point de détail de l’Histoire», vous dis-je!

Pourtant, en 2001 L’Humanité avait été le seul quotidien à publier une pétition (Pour que douleur s’achève) demandant la reconnaissance par le Chef de l’État de l’abandon à la mort de dizaines de milliers de malades mentaux internés dans les hôpitaux psychiatriques par le régime de Vichy? Lire le reste de cet article »

Egypte: la politique socio-économique des Frères musulmans

Publié par Alencontre Le 20 - janvier - 2013
Rencontre entre Cheik Hamad bin Jassim bin Jabor al-Thani et le président Morsi.

Rencontre entre Cheik Hamad bin Jassim bin Jabor al-Thani et le président Morsi.

Par Saker El Nour

Dans cette présentation, je ferai une brève introduction sur les politiques économiques et sociales menées par le régime des Frères musulmans actuellement au pouvoir en Egypte. Cela à travers le suivi de leur programme et de leurs discours, ainsi que de leurs initiatives au cours de l’année 2012. Cette vision est plus qu’économique, puisqu’elle donne un aperçu de la situation actuelle et de sa relation étroite avec l’ancien régime de Moubarak. La question qu’on peut se poser: quelles sont les principales caractéristiques et les grandes lignes des politiques économiques et sociales adoptées par le président Morsi? Quelles sont les similitudes et les différences entre ces dernières et celles de l’ancien président Moubarak? Lire le reste de cet article »

Aube Dorée: glissement vers les ténèbres

Publié par Alencontre Le 18 - janvier - 2013

AubeDoreePar le MPS*

En Grèce, depuis les élections législatives anticipées du 6 mai et du17 juin 2012, un parti dit néonazi, l’Aube Dorée, a fait une percée: il a réuni 440’966 suffrages en mai (7%) et 426’025 en juin (6,9%). Il dispose dès lors de 18 sièges dans un parlement de 300 députés. Le 7 novembre 2010, l’Aube Dorée avait obtenu lors des élections municipales d’Athènes 5,3% des votes et gagné pour la première fois un siège dans le conseil municipal. Dans certains quartiers, ses résultats avoisinaient les 15 à 20%. En janvier 2013, les sondages sur les intentions électorales lui attribuent 10%. Une baisse par rapport à ceux de septembre et d’octobre 2012. Lire le reste de cet article »

La Grèce: un équilibre précaire et gros de dangers

Publié par Alencontre Le 16 - janvier - 2013
Nikos Dendias, ministre de «L'ordre public et de la protection des citoyens»

Nikos Dendias, ministre de «L’ordre public et de la protection des citoyens»

Par Charles-André Udry

Une prévision «économique» ne risque pas d’être démentie pour ce qui a trait à la Grèce: celle du chômage. L’ELSTAT (Institut de statistiques) vient de publier les «résultats» pour octobre 2012: le nombre officiel de chômeurs et chômeuses s’élevait à 1’345’715; une hausse de 36’000 en un mois. Rappel, le nombre de chômeurs se situait, lors du même mois d’octobre, en 2007, à hauteur de 398’085; en 2008: à 375’528; à 498’211 en 2009; à 694’508 en 2010; à 977’614 en 2011. Une augmentation, en un an, de 368’701. Lire le reste de cet article »

Tunisie, deux ans après

Publié par Alencontre Le 13 - janvier - 2013
Hamadi Ben Mim

Hamadi Ben Mim

Entretien avec Hamadi Ben Mim

Qu’est-ce qui a changé en Tunisie depuis deux ans au niveau des libertés?

La seule chose qui ait réellement changé depuis l’époque de Ben Ali est la liberté d’expression.   Nous avons maintenant la liberté de créer des partis, d’éditer des journaux, d’écrire toutes sortes de livres. On peut maintenant tout critiquer, et il y a même parfois des excès.

Mais le cadre juridique relatif à la presse et à la liberté des journalistes n’a pas changé. Ce sont toujours les lois de l’époque de Ben Ali qui sont en vigueur. Plusieurs fois, le syndicat des journalistes a demandé la création d’un comité pour proposer des modifications de ces textes. Mais, jusqu’à présent Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org