dimanche
18
novembre 2018

A l'encontre

La Brèche

Uruguay. La «raison policière»: un «recensement» en territoire ennemi
Madrid. Marée Blanche, auto-organisation démocratique des soignants, patients et étudiants
Ebola. L’épidémie, l’OMS et ses choix financiers ainsi qu’idéologiques
Turquie. Les violentes agressions contre le HDP, indice d’une mutation du régime?
Hong Kong. Une politisation démocratique accélérée de masse…
France. Quelle entrée dans la valse du «Club des socialistes affligés»?
Etats-Unis. Criminaliser les stratégies de survie, d’Eric Garner à Alton Sterling

Archives septembre 2018

Brésil-débat. Bolsonaro n’est pas «l’ennemi idéal» au second tour. Battre Bolsonaro et être dans la rue le 29 septembre, à l’appel des «Femmes contre Bolsonaro»

Publié par Alencontre Le 26 - septembre - 2018

Par Valério Arcary

«Le mouvement fasciste en Italie était un mouvement spontané de larges masses, avec de nouveaux dirigeants venus de la base. C’est un mouvement plébéien par son origine, dirigé et financé par de grosses puissances capitalistes. Il est issu de la petite bourgeoisie, du lumpen-proletariat et même, dans une certaine mesure, des masses prolétariennes. Mussolini, un ancien socialiste, est un “self-made-man” émergeant de ce mouvement… Mussolini a eu de grandes difficultés à réconcilier beaucoup de vieilles institutions militaires avec les milices fascistes… La vraie base c’est la petite-bourgeoisie…» Lire le reste de cet article »

Brésil-débat. «Le Trump brésilien»

Publié par Alencontre Le 25 - septembre - 2018

Les fils Bolsonaro, de gauche à droite: Eduardo, Flavio et Carlos, tous politiciens. Un peu à l’image «des Trump»

Par Thomaz Manz

Le 7 octobre 2018, 147 millions de Brésiliens et Brésiliennes seront appelés à voter pour le président, les parlementaires (chambre des députés et une partie du sénat) et les gouverneurs des Etats, entre autres. Le vote aura lieu dans une période de turbulences: le pays ne se remet que lentement [ce qui n’est pas évident, même en se limitant au recul du réal face au dollar, il atteint des records depuis 1994] d’une grave crise économique, alors qu’il est confronté à une crise sécuritaire croissante. En lieu et place de la présidente Dilma Rousseff, élue en 2014 et destituée il y a deux ans (août 2016), sous un prétexte fallacieux, son ancien vice-président Lire le reste de cet article »

Brésil. «Minimiser le conflit entre classes dépolitise la société»

Publié par Alencontre Le 24 - septembre - 2018

Entretien avec Guilherme Boulos
conduit par Alejandro Ferrari

Guilherme Boulos est l’un des leaders du Mouvement des travailleurs sans-toit (MTST) et candidat du Parti socialiste et de la liberté (PSOL) pour l’élection présidentielle du 7 octobre 2018. [Sur le panorama politico-électoral, voir l’article informé publié sur ce site en date du 23 septembre 2018.]

En plus d’être un militant, G. Boulos est professeur et écrivain, diplômé en philosophie, spécialisé en psychologie clinique et titulaire d’une maîtrise en psychiatrie. C’est la première fois qu’il se présente à un poste électif et il le fait sur un ticket avec la militante «autochtone» Sônia Bone Guajajara.

Bien que les sondages lui attribuent des intentions Lire le reste de cet article »

Brésil. Le Parti des travailleurs (PT) face à Jair Bolsonaro

Publié par Alencontre Le 23 - septembre - 2018

Par Verónica Goyzueta

Les deux prochaines semaines seront décisives dans la campagne électorale du Brésil [l’élection présidentielle, ainsi que celle des gouverneurs des Etat, des députés fédéraux et de deux tiers des sénateurs] se tiendront les 7 et 28 octobre 2018. Les derniers sondages indiquent que pour la première fois depuis 1994, le parti de Fernando Henrique Cardoso [président de janvier 1995 à janvier 2003, membre du Parti de la social-démocratie brésilienne – PSDB] n’affrontera pas le Parti des travailleurs (PT) au second tour. Lire le reste de cet article »

Alain Bihr: «La mondialisation a permis de donner naissance au capitalisme»

Publié par Alencontre Le 21 - septembre - 2018

Alain Bihr est un sociologue ayant produit une œuvre importante touchant tant à l’histoire du mouvement ouvrier qu’à celle de l’extrême-droite. Se réclamant du communisme libertaire, ses derniers travaux abordent la question du capitalisme sous un angle socio-historique avec une forte inspiration marxienne. Nous l’avons interrogé à l’occasion de la parution du premier tome de sa colossale histoire de la naissance capitalisme intitulé Le premier âge du capitalisme (1415-1763), Tome 1: L’expansion européenne, coédité par les éditions Syllepse et les éditions Page 2. 

Le Comptoir: Pourquoi avoir choisi de débuter votre premier âge du capitalisme en 1415 et de l’achever en 1763?

Alain Bihr: Le choix de dates bornant des périodes historiques longues a toujours quelque chose d’arbitraire. Il ne peut se justifier que comme motif illustratif d’options théoriques plus profondes. En l’occurrence, celui de 1415 est en rapport avec la thèse centrale de l’ouvrage : c’est l’expansion par laquelle l’Europe occidentale commence à se saisir des continents américain, africain et asiatique, qui aura permis le parachèvement des rapports capitalistes de production, marquant le premier âge du capitalisme. Lire le reste de cet article »

«Je ne suis pas au menu»: les travailleuses de McDonald’s en grève contre le harcèlement sexuel

Publié par Alencontre Le 21 - septembre - 2018

Adriana Alvarez prenant la parole à Chicago (Photo: Kari Lydersen pour The Guardian)

Par Kari Lydersen (Chicago)

Le mouvement #MeToo a encouragé les travailleuses à bas salaires à dénoncer le harcèlement sexuel qu’elles qualifient de systémique. Ainsi, le 18 septembre, des employées de McDonald’s et d’autres militant·e·s se sont rendus au siège social de l’entreprise à Chicago pour protester contre le harcèlement sexuel dans les restaurants de cette chaîne de restauration rapide.

Lors d’une journée de grève des travailleuses de McDonald’s, mardi 18 septembre, devant le siège social de la transnationale McDonald’s à Chicago, Teresa Cervantes a raconté en espagnol l’incident suivant: Lire le reste de cet article »

Crise économique et désordres mondiaux

Publié par Alencontre Le 20 - septembre - 2018

Par Michel Husson

Dix ans après la faillite de Lehmann Brothers, les contributions se multiplient, autour de deux questions : comment cela est-il arrivé ? Est-ce que cela peut se reproduire ? Mais elles sont à peu près toutes centrées sur les dérives de la finance, passées ou à venir. Le point de vue adopté ici est un peu différent, puisqu’il cherche à identifier les racines économiques des désordres mondiaux. Son fil directeur est le suivant : l’épuisement du dynamisme du capitalisme et la crise ouverte il y a dix ans conduisent à une mondialisation de plus en plus chaotique, porteuse de Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org