mardi
25
juin 2019

A l'encontre

La Brèche

«A Gaza, c’est d’abord et avant tout l’humanité qu’on assassine»
Brésil. Dix ans de gouvernement PT, l’abîme social séparant Noirs et Blancs est toujours présent
Pauvreté et indigence. Et signification du premier Congrès du MNCI
France. L’échéance du 12 septembre
La révolution finlandaise de 1918 (I)
Etats-Unis. «Comment ce monstre a-t-il pu gagner?»
Suisse. Les opérations internes de l’armée, avant la grève générale de novembre 1918

Archives août 2013

Syrie. Les «inspecteurs» partent. Les bombes continuent à tuer

Publié par Alencontre Le 30 - août - 2013

Alep290813Voir vidéo de la BBC

Selon les agences de presse, la haute représentante de l’ONU pour le désarmement (sic) Angela Kane a quitté Damas et est arrivée à Beyrouth en milieu de journée ce vendredi 30 août après avoir franchi la frontière terrestre de Masnaa. Elle s’est rendue ensuite à l’aéroport de Beyrouth pour prendre un vol en direction d’Istanbul. Quant aux enquêteurs des Nations unies, ils ont «terminé leur travail». Lire le reste de cet article »

Aide à l’armée égyptienne et subventions pour les firmes des Etats-Unis

Publié par Alencontre Le 28 - août - 2013
Les manoeuvres conjointes Egypte - Etats-Unis, dites Bright Star

Les manoeuvres conjointes Egypte – Etats-Unis, dites Bright Star

Par Aliaa Al-Korachi

Le secrétaire d’Etat à la Défense des Etats-Unis, Chuck Hagel, a affirmé qu’il s’opposait à couper l’aide militaire à l’Egypte, mais qu’il se prononçait en faveur d’une «réconciliation» dans le pays. Dans un entretien exclusif à la BBC, il affirme: «Le gouvernement par intérim doit se remettre sur le chemin de la réconciliation, mettre fin aux violences et réengager l’Egypte sur le chemin des réformes économiques et démocratiques.» Après avoir analysé les éventualités de réduction de l’aide, il a insisté sur: «l’importance de maintenir une alliance qui dure depuis des décennies avec l’Egypte Lire le reste de cet article »

Armes chimiques en Syrie: ce qui s’est passé le 21 août

Publié par Alencontre Le 27 - août - 2013

t29Par Caroline Donati

MSF (Médecins sans frontières) et bien d’autres organisations ont conclu à l’utilisation dans la nuit du 21 août d’armes chimiques contre la population civile de faubourgs de Damas. Mediapart publie le détail des rapports et informations disponibles. Le régime syrien a provoqué le massacre pour enrayer l’avancée de l’armée syrienne libre vers le centre de la capitale.

Les inspecteurs de l’ONU qui se sont rendus lundi 26 août 2013 à Moadamiyeh, Lire le reste de cet article »

Egypte. Les travailleuses et travailleurs du textile de Mahalla à nouveau en grève!

Publié par Alencontre Le 27 - août - 2013

2013-635131315147011696-701Ce lundi 26 août 2013, un «comité technique», chargé d’amender la Constitution élaborée en 2012 par les Frères musulmans, a transmis son projet au président par intérim Adly Mansour. Ce comité a été formé selon l’article 28 de la Déclaration constitutionnelle proclamée par Mansour le 8 juillet. Sur la base de ce projet, Adly Mansour doit transmettre ce document à un «comité de 50 membres» censé représenter «tous les secteurs de la société», depuis les représentants des partis, en passant par les intellectuels, les travailleurs et les paysans, sans oublier des membres de la police, de l’armée et de Al-Azhar, Lire le reste de cet article »

Une commémoration erronée de «Je fais un rêve»

Publié par Alencontre Le 26 - août - 2013

34499Par Gary Younge

Lorsque le Docteur Martin Luther King Junior se dirigea vers l’estrade le 28 août 1963, le Département de la Justice observait. Craignant que quelqu’un puisse se saisir du microphone pour y faire des déclarations enflammées, le Département de Robert Kennedy arriva avec un plan destiné, au cas où, à faire taire l’orateur. Face à une telle possibilité, un fonctionnaire était assis à côté du système audio, tenant un enregistrement de Mahalia Jackson chantant He’s Got the Whole World in His Hands, dont il était prévu qu’il l’enclenche pour apaiser la foule.

Un demi-siècle après la Marche sur Washington et le fameux discours «Je fais un rêve», l’événement a été soigneusement rangé dans le placard Lire le reste de cet article »

Syrie. Le 21 août 2013: Bachar, les inspecteurs de l’ONU et quelle «ligne rouge» pour qui?

Publié par Alencontre Le 25 - août - 2013

Par Ignace Leverrier et Jean-Pierre Filiu

Morgue improvisée, le 21 août 2013, dans la banlieue de Damas

Morgue improvisée, le 21 août 2013, dans la banlieue de Damas

(Ignace Leverrier) On peut ajouter quelques mots à l’excellente explication proposée par Jean-Pierre Filiu au comportement du régime syrien (voir la reproduction de cet article ci-dessous) au sein duquel le chef de l’Etat et secrétaire régional du Parti Baath se présente comme le détenteur et le lieu d’une autorité en réalité beaucoup plus «partagée» qu’on ne veut bien le dire.

La résistance et le défi constamment mis en avant par le président héritier, à la suite de son père Hafez Al Assad, sont des figures de style obligées. Lire le reste de cet article »

Etats-Unis. Les marcheurs qui firent le rêve…

Publié par Alencontre Le 25 - août - 2013

Par Elizabeth Schulte

Le 28 août 1963: les manifestants descendent l'Avenue de la Constitution

Le 28 août 1963: les manifestants descendent l’Avenue de la Constitution

Ils arrivèrent de tous les coins du pays – de New York, de l’Ohio, de Géorgie, du Mississippi – pour participer à la plus grande manifestation qui ne s’était jamais déroulée à Washington.

L’organisateur Bayard Rustin [voir son portrait avec la légende explicative] saisi ainsi l’esprit de la March on Washington for Jobs and Freedom, qui s’est déroulée il y a 50 ans ce mois d’août: «Ce ne sont pas les Harry Belafonte [acteur et chanteur, né en 1927 à Harlem] et les grands noms d’Hollywood qui firent la marche. Ceux qui la firent sont les gens Noirs qui ce jour-là votèrent avec leurs pieds. Ils vinrent de tous les Etats, dans des vieux tacots, en train, en bus, avec tout ce qu’ils trouvèrent. Certains virent même en marchant.»  Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org