vendredi
19
avril 2019

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis. La puissance de la campagne #MeToo
Suisse. Asile pour un criminel nazi: Waldemar Pabst, l’assassin de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht
Mexique. Migrant·e·s à Tijuana. Clandestins et illégaux
Chicago: une grève pour l’école publique
Migrations. «Le pacte mondial» ne «changera rien pour les migrants»
Emancipation, science et politique chez Karl Marx
Des lois anglaises sur les pauvres à la dénonciation moderne de l’assistanat (I)

Archives de l'année 2008

Les transnationales contre la «souveraineté alimentaire»

Publié par Alencontre Le 25 - novembre - 2008

Joao Pedro Stedile

Joao Pedro Stedile*

Dans les années 1960, quelque 80 millions de personnes souffraient de la faim dans le monde. C’était l’apogée du capitalisme industriel et les entreprises transnationales se disséminaient sur toute la planète afin de dominer les marchés et exploiter la main-d’œuvre «bon marché» et les ressources naturelles des pays de la périphérie.

C’est dans ce contexte qu’a été lancée la Révolution verte, qui promettait d’en finir avec la faim. Son mentor, Norman Borlaug (Etats-Unis), a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1970. Le véritable objectif était d’introduire une nouvelle matrice productiviste dans l’agriculture afin d’accroître l’utilisation intensive des intrants (engrais, pesticides, etc.) industriels. La productivité par hectare a augmenté et la production mondiale a quadruplé. Mais le nombre de personnes souffrant de faim a décuplé, passant de 80 à 800 millions. Lire le reste de cet article »

Sommes-nous face à un New deal ?

Publié par Alencontre Le 25 - novembre - 2008

Barack Obama présente son «équipe économique»

Par Mike Davis

La classe dirigeante américaine cherche désespérément à sauver son système de la catastrophe. Mike Davis examine ce à quoi le nouveau titulaire de la Maison-Blanche sera confronté et ce que cela signifie pour les Américains ordinaires. Cet article a été écrit avant le résultat des élections. Depuis lors, Barack Obama a choisi des personnes clés de son administration. Ses choix ont reçu l’appui de la presse financière et de Wall Street. On y trouve Timothy Geithner (patron de la FED de New York) pour le ministère des finances, Lire le reste de cet article »

Quelques chiffres sur «les dépenses de l’Etat»

Publié par Alencontre Le 20 - novembre - 2008

Paulon, Bush, Bernanke (patron de la FED): 3,8 trillions de $....

Rédaction A l’Encontre

Sur la base de diverses données officielles américaines, la CNBC a opéré une estimation des dépenses effectuées par le gouvernement américain à diverses «occasions historiques». Les chiffres sont donnés en dollars, en tenant compte de l’inflation. Ils sont donc comparables (actualisés). Avec, certes, les limites de l’exercice: c’est-à-dire la délimitation relativement arbitraire du périmètre des dépenses et de la durée prise en compte.

Le chiffre de 700 milliards – plan de «sauvetage» des banques de l’ex-patron de Goldman Sachs, le secrétaire au Trésor de l’administration G.W.Bush: Henry Paulson – est encore dans toutes les mémoires. Lire le reste de cet article »

Pourquoi compter les morts de la migration ?

Publié par Alencontre Le 11 - novembre - 2008

Par Emmanuel Blanchard, Olivier Clochard, Claire Rodier, Réseau Migreurop

Pourquoi compter les morts de la migration ? Pourquoi se livrer à cette comptabilité macabre en tentant, en l’absence de données officielles, de rassembler les chiffres que parviennent difficilement à recueillir les ONG ? Parce que les victimes de la «guerre aux migrants» sont aujourd’hui une composante indissociable de la politique migratoire menée par l’Europe à ses frontières. Et parce qu’il est indispensable de donner une lisibilité à une situation trop souvent réduite à la fatalité ou au fait divers. Lire le reste de cet article »

Union de la Bande Secrète (UBS)

Publié par Alencontre Le 6 - novembre - 2008

Tract du Mouvement Pour le Socialisme

Appliquer à l’UBS les conditionnalités du FMI

I.

Le secret: ce terme enveloppe toutes les activités d’UBS et son sauvetage par la BNS (Banque nationale suisse), avec l’appui du Conseil fédéral et de la Commission fédérale des banques.

Voici ce qu’affirme le quotidien Le Temps du 18 octobre 2008: «La consigne, lors des négociations ? Laisser un minimum de traces écrites, en raison du caractère délicat des discussions. Pas de lettres, pas de mails, pas de fax. Lire le reste de cet article »

Le triomphe catastrophique du néolibéralisme

Publié par Alencontre Le 1 - novembre - 2008

Alain Bihr

«Qui est le plus grand criminel: celui qui vole une banque ou celui qui en fonde une ?»
Meckie Messer dans L’Opéra de Quatre Sousde Bertold Brecht

«Entre 1971 et 2008, l’économie mondiale a enregistré pas moins de vingt-quatre crises financières soit, en moyenne, une crise toutes les années et demie. Un record historique.» [1] Pour mémoire, rappelons simplement les principales d’entre elles: en 1982-1983, la crise de la dette des pays latino-américains; en octobre 1987, le krach boursier aux Etats-Unis et en Europe; en 1989, Lire le reste de cet article »

Lindt & Sprüngli prend les salarié·e·s pour des truffes…

Publié par Alencontre Le 28 - octobre - 2008

(photo guillaume bonnaud - Sud-Ouest)

L’usine Lindt d’Oloron (Pyrénées atlantiques- France) bloquée par les ouvriers. Intervention policière

La société Lindt & Sprüngli, basée dans la région zurichoise,  a réalisé de 2003 à 2007 une croissance de son chiffre d’affaires de 10% par année. L’objectif de 8% pour 2008 était qualifié par la direction de «prudent». Et, pour 2008, l’augmentation du bénéfice est fixé entre 8% et 10% selon Finanz und Wirtschaft. Dans son analyse de la société, cette publication qui est une référence en Suisse souligne que «Lindt&Sprüngli Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org