dimanche
23
février 2020

A l'encontre

La Brèche

La chute des populations d’insectes «menace d’effondrement la nature»
Nicaragua-débat. Trois lectures sur l’effondrement d’Ortega et du FSLN
Cultures et élevage en monoculture: impasses productives et impacts climatiques majeurs (II)
France. Loi Macron: «Dimanche: No Week-End»
Le coup d’Etat judiciaire-politique au Pakistan
France. «Une grève par la gratuité des transports est-elle possible?»
Liban. La révolte populaire, la gauche libanaise et sa contestation du Hezbollah

Archives de la catégorie ‘Colombie’

Colombie. Un Etat (faible), deux pays (forts)

Publié par Alencontre Le 11 - octobre - 2016

proceso-de-paz-en-colombia-2224816w620Par Raúl Zibechi

La déroute fracassante du processus de paix lors du référendum de dimanche 2 octobre 2016 dernier montre qu’il ne suffit pas de signer des accords pour sceller la réconciliation. La Colombie est divisée en deux moitiés qui ne se reconnaissent pas, et ne se reconnaîtront pas, parce qu’elles ont besoin de manières de se retrouver et de dialoguer qui ne soient pas du style du processus de La Havane, élitiste et distant. Lire le reste de cet article »

Colombie. Le «non» et le «oui» des deux Colombie

Publié par Alencontre Le 8 - octobre - 2016
Le président Santos, accompagné de sa femme, présente le résultat du référendum

Le président Santos, accompagné de sa femme, présente le résultat du référendum

Par Ainara Lertxundi

Le rejet de l’Accord final a rendu visible pour tous ce que l’on pouvait déjà entrevoir mais que l’on ne voulait pas expliciter, la présence de l’éléphant dans le salon : l’appui dont a bénéficié le processus de dialogue à l’échelle internationale ne correspondait pas avec ce qui se passait réellement en Colombie. La pédagogie de la paix a échoué malgré le marathon qu’ont réalisé les négociateurs du gouvernement entre l’annonce de la fin des négociations le 24 août et le funeste résultat du 2 octobre. Lire le reste de cet article »

Colombie. «Il faut modifier les accords»

Publié par Alencontre Le 8 - octobre - 2016

gremio_noEntretien avec Antonio Navarro Wolff
par Fabian Cardozo, Medellin

«Personne ne souhaite un retour du conflit armé, mais nous sommes dans une grande incertitude et on ne peut écarter cette possibilité.» C’est ce qu’a expliqué à Brecha Antonio Navarro Wolff, le sénateur pour l’Alliance verte et ex-participant au mouvement armé M19 [Movimiento 19 de abril, qui s’engagea dans la lutte armée au début des années 1970 jusqu’en 1990; par la suite, il forma l’organisation politique Alliance démocratique M19 qui fut dissous]. Ex-constituant, ex-ministre de la santé, ex-gouverneur de l’Etat de Nariño, secrétaire de Lire le reste de cet article »

Colombie. Le département de Vichada pour le roi du soja? Que négocie-t-on avec la paix du «modèle Grobo»?

Publié par Alencontre Le 8 - juillet - 2016
Le ministre de l’Agriculture, Aurelio Iragorri, avec l’entrepreneur Gustavo Grobocopatel, président du Grupo Los Grobo

Le ministre de l’Agriculture, Aurelio Iragorri, avec l’entrepreneur Gustavo Grobocopatel, président du Grupo Los Grobo

Par Camilo Gonzalez Posso

«Il ne s’agit pas tant d’une question de confiance, mais plutôt de leurs intérêts; en outre nous savons que du point de vue géostratégique et économique, les Etats-Unis ont intérêt à ce qu’il y ait la paix en Colombie». C’est ce que répondait le «Commandant Timochenko» à Maria Elena Salinas de la chaîne Univision qui lui demandait si les FARC, faisaient confiance aux Etats-Unis. Maria Elena Salinas avait insisté: «Quel intérêt les Etats-Unis ont-ils à aider la guérilla colombienne?» Le commandant des FARC a répondu Lire le reste de cet article »

Colombie. 23 juin: le jour attendu

Publié par Alencontre Le 1 - juillet - 2016
Le président colombien Juan Manuel Santos et Timoleon Jimenez, leader des FARC, La Havane, le 23 juin 2016

Le président colombien Juan Manuel Santos et Timoleon Jimenez, leader des FARC, avec Raul Castro, La Havane, le 23 juin 2016

Par Rodrigo Pardo

Et le jour est arrivé. Trois mois après la date qui avait été annoncée par le président Juan Manuel Santos et le chef des FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie), Timoleòn Jimenez. Et ce, longtemps après ce «dans peu de mois» que le chef du gouvernement espérait quand il a annoncé l’ouverture des dialogues, en novembre 2012.

Un temps long au cours duquel les parties en présence ont pu assimiler ce qui était en jeu, mais qui a servi aux opposants aux négociations pour discréditer Lire le reste de cet article »

Colombie: politique de paix et réinvention de la politique. Histoire, terre et construction du «bien commun»

Publié par Alencontre Le 10 - mai - 2013
Le numéro deux des FARC, Ivan Marquez, annonce les négociations avec le gouvernement à la Havane

Le numéro deux des FARC, Ivan Marquez, annonce les négociations avec le gouvernement à La Havane

Par Daniel Libreros
et Jorge Gantiva Silva

I. Le cycle historique long de latifundo et de terreur d’Etat

La terre est au centre des négociations de paix qui se déroulent à La Havane entre le gouvernement de Juan Manuel Santos [président de Colombie, ex-ministre de la Défense d’Alvaro Uribe] et les FARC [Forces armées révolutionnaires de Colombie]. Ce n’est pas par hasard si la terre [la propriété de la terre] est le premier point à l’ordre du jour. Il s’agit en effet de reconnaître la place centrale qu’elle occupe dans le conflit colombien. Lire le reste de cet article »

Amérique latine: 24 novembre et protestation étudiante

Publié par Alencontre Le 26 - novembre - 2011

Manifestation étudiante à Santiago

Par Pamela Sepúlveda

Avec le soutien du mouvement étudiant chilien comme étendard et aussi avec des revendications propres, des milliers de manifestants sont unis pour exiger un enseignement public plus développé et de bonne qualité. Ce 24 novembre 2011, ils manifestent dans les rues de plus d’une douzaine de villes sud-américaines. [A Bogotá, où se tenait la 12e Rencontre féministe d’Amérique latine et de la Caraïbe le 23 novembre, une marche importante, soutenue par les participantes à la Rencontre, a connu un succès significatif, le 24 novembre 2011.] Lire le reste de cet article »

«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org