vendredi
18
janvier 2019

A l'encontre

La Brèche

Carte non disponible

Date/Heure
Date(s) - 17/04/2018
17:15 - 18:45

Lieu

Categorie(s)


Conférence-débat

«Marx et la première
mondialisation capitaliste»

avec

Alain Bihr

Mardi 17 avril à 17h15
Lausanne – UNIL – Géopolis, salle 2129

Marx a peu écrit sur les origines et la formation du mode de production capitaliste, du moins relativement à l’ampleur de son œuvre. Dans la dernière partie du Livre I du Capital, qui passe pour son approche la plus accomplie, il livre cependant une intuition à ce sujet: la première vague de l’expansion européenne, telle qu’elle s’est déployée entre le XVe et le XVIIIe siècle, aura joué un rôle fondamental dans ce processus.

C’est sur cette intuition qu’il s’agira de revenir, pour en discuter la pertinence, en s’interro­geant sur les rapports entre le parachèvement des rapports de production capitalistes en Europe occidentale – débouchant sur la fameuse «révolution industrielle» – et la formation d’un premier monde interconnectant les différents continents et centrée sur cette même Europe occidentale.

Cela permettra de scruter la manière dont l’expansion euro­péenne a permis de soumettre des populations extra-européennes à différents modes de domination et d’exploitation, mais aussi les résistances multiformes que ces dernières leur ont opposées, enfin les rivalités et conflits entre puissances européennes qui en ont résulté.

Organisé par le Cercle la brèche-Unil

Commentaires fermés.

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org