L’Arménie et l’Azerbaïdjan signent un accord de paix sur le Haut-Karabakh

Par Open Caucasus Media

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian et le Président azerbaïdjanais Ilham Aliyev ont signé un accord de paix pour mettre fin à la guerre au Haut-Karabakh.

Selon l’accord, négocié par le président russe Vladimir Poutine, un «cessez-le-feu complet de toutes les hostilités dans la zone du conflit du Haut-Karabakh» a commencé à partir de 00h00 le 10 novembre. Les forces arméniennes et azerbaïdjanaises doivent «s’arrêter à leurs positions».

Le média public russe Spoutnik a publié le texte de l’accord. Il stipule que l’Arménie cédera le contrôle de tous les territoires en dehors de l’ancienne région autonome du Haut-Karabakh encore sous leur contrôle, à l’exception d’un couloir de 5 kilomètres de large passant par Lachin pour relier le territoire à l’Arménie.

Le statut final du Haut-Karabakh lui-même n’est pas stipulé dans l’accord.

Les personnes déplacées à l’intérieur du pays et les réfugiés auront le droit de revenir, ce qui sera supervisé par les Nations unies, et les liens économiques et de transport dans la région seront rétablis.

Des forces armées russes de maintien de la paix seront déployées pour superviser l’accord.

Des milliers de personnes sont mortes et plus de 100 000 ont été déplacées depuis que la guerre a éclaté le 27 septembre 2020, ce qui constitue la plus grave flambée de violence depuis la fin de la première guerre du Haut-Karabakh en mai 1994.

Remise des territoires

Selon cet accord, le 15 novembre, l’Arménie doit remettre à l’Azerbaïdjan la région de Kelbajar, située au nord-ouest du Haut-Karabakh. Le 20 novembre, la région d’Aghdam, à l’est du Haut-Karabagh, suivra.

Enfin, le 1er décembre, l’Arménie remettra le district de Lachin, par lequel passe le col de Lachin qui relie le Haut-Karabakh à l’Arménie.

L’accord stipule qu’un couloir de 5 kilomètres de large à travers Lachin restera en place pour relier le Haut-Karabakh à l’Arménie, qui sera contrôlée par les forces de maintien de la paix russes.

En même temps, le corridor de Lachin n’affectera pas la ville de Choucha, selon l’accord. L’Azerbaïdjan a déclaré avoir pris la ville lundi 9 novembre.

Le couloir qui reliera Stepanakert à l’Arménie et les liens économiques et de transport «débloqués»

L’accord stipule qu’une voie de circulation sera construite le long du couloir de Lachin, sécurisée par des soldats de la paix russes qui «garantiront la sécurité des citoyens, des véhicules et des marchandises dans les deux sens le long du couloir de Lachin».

Le long de la ligne de contact dans le Haut-Karabakh, un contingent de maintien de la paix russe de près de 2000 personnes sera déployé. Les soldats de la paix seront déployés «parallèlement au retrait des forces armées arméniennes».

Le contingent de maintien de la paix restera en place pour une période de cinq ans, avec des prolongations automatiques pour des périodes de cinq ans si ni l’Arménie ni l’Azerbaïdjan «ne déclarent six mois avant l’expiration de la période d’intention de mettre fin à l’application de cette disposition».

Le retour des personnes déplacées et des réfugiés au Haut-Karabakh et dans les territoires environnants se fera sous les auspices du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Selon l’accord, «toutes les liaisons économiques et de transport dans la région doivent être débloquées». L’Arménie garantira la sécurité des liaisons de transport entre l’Azerbaïdjan et la République autonome du Nakhitchevan afin d’«organiser la libre circulation des citoyens, des véhicules et des marchandises dans les deux sens».

Le contrôle des transports sera effectué par les organes du service des frontières du FSB [Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie, successeur du KGB soviétique] de Russie. (Article publié sur OC Media, le 10 novembre 2020; traduction rédaction A l’Encontre; nous traiterons par la suite le thème des «affrontements politiques» en Arménie)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*