mercredi
20
novembre 2019

A l'encontre

La Brèche

Brésil. 22 mars: les travailleurs sont entrés en lutte contre la réforme des retraites
Marx plus que dans les marges
Débat. «Mon point de départ est en effet l’opposition Jaurès-Guesde»
Ebola. MSF: «L’ennemi est invisible. Il faut tout réévaluer, changer nos pratiques»
Palestine-Israël. «La solidarité avec le peuple palestinien n’a rien à voir avec l’antisémistime»
Libye. Une intervention militaire renforcerait l’organisation de l’Etat islamique
Lire le Venezuela: entre «négationnistes» et «euphémisateurs»

Archives de l'année 2019

Irak. A Bagdad, les protestataires façonnent un «véritable pays»

Publié par Alencontre Le 19 - novembre - 2019

Par Hala Kodmani

Galvanisés par la répression meurtrière, des milliers de manifestants occupent un territoire qui s’étend au cœur de la capitale, sorte de micro-Irak modèle où se met en place un réseau d’entraide.

Jésus Christ, bras ouverts, accueille les foules qui avancent vers la place Tahrir en provenance de la rue Saadoun, une grande artère qui traverse Bagdad. «Issa, Christ vivant, toi qui accomplis les miracles, délivre-nous du malheur, de la corruption et du mal», Lire le reste de cet article »

Le « socialisme participatif » de Thomas Piketty: un socialisme utopique aux allures scientifiques

Publié par Alencontre Le 19 - novembre - 2019

Par Alain Bihr

Cette contribution forme le troisième volet d’une analyse critique du récent ouvrage de Thomas Piketty. Les lectrices et lecteurs trouveront les deux premières contributions d’Alain Bihr sur ce site en date du 29 octobre et du 5 novembre. (Réd.)

Dans le dernier chapitre de Capital et idéologie (Le Seuil, 2019), Thomas Piketty expose un projet et, pour partie, un programme de « socialisme participatif ». Ce dernier entend répondre aux principaux défis politiques de notre temps : la montée des inégalités sociales en liaison avec la « mondialisation » néolibérale, le discrédit du projet socialiste consécutif au désastre de l’expérience de l’ex-URSS et des régimes apparentés, l’incapacité dans laquelle s’est trouvée jusqu’à présent la gauche nord-américaine et ouest-européenne (démocrate, travailliste, social-démocrate) de relever ce double défi, la montée des mouvements nationalistes et « populistes » un peu partout dans le monde sur la base des éléments précédents [1]. Bien plus, il a l’ambition de refonder le projet socialiste dans sa volonté de dépasser le capitalisme, tout en reprenant des acquis et des avancées appartenant à l’héritage du mouvement socialiste. Lire le reste de cet article »

Gouvernement espagnol: plus d’incertitudes que de certitudes

Publié par Alencontre Le 18 - novembre - 2019

Par Miguel Salas

Le monde de la magie a trouvé en Pedro Sánchez un acteur de taille. Pratiquant l’évasion ou la prestidigitation, le nouveau phénomène de l’illusionnisme impressionne le monde. Pedro Sanchez est passé d’un état d’insomnie s’il y avait des gens d’Unidas Podemos dans son gouvernement à embrasser le frère dont il a besoin. Pendant des mois, il a maintenu l’illusion qu’il voulait un accord avec Unidas Podemos, alors que son véritable désir était la droite le laisser gouverner. Il a fait une campagne électorale menaçant Lire le reste de cet article »

«L’économie rentière du Liban a engendré des niveaux d’inégalité extrêmes»

Publié par Alencontre Le 18 - novembre - 2019

Manifestation le 20 octobre à Beyrouth (Hussein Malla)

Par Lydia Assouad

Pour la première fois depuis la fin de la guerre civile, en 1990, les Libanais sont unis dans une révolte, indépendamment de leurs origines sociales, géographiques ou religieuses. Les manifestants réclament la fin d’un régime politique corrompu, maintenu par une élite qui leur a trop longtemps nié la possibilité de vivre de manière décente.

Les revendications des manifestants ne sont pas surprenantes lorsqu’on regarde les chiffres. Le Liban fait partie des pays les plus inégalitaires du monde, à côté du Chili, du Brésil ou encore de l’Afrique du Sud. Dans une étude publiée par le Laboratoire sur les inégalités, j’ai pu estimer Lire le reste de cet article »

Algérie. Le hirak au rendez-vous de la 39e mobilisation malgré le mauvais temps: impressionnant!

Publié par Alencontre Le 16 - novembre - 2019

Par Mustapha Benfodil

Alger, 15 novembre. 39e acte du mouvement populaire. C’est officiel: après ce qu’on a vu ce vendredi, plus rien ne semble pouvoir arrêter le hirak! Une édition unique dans les annales du mouvement. Oui. Malgré le froid, la grêle, les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la capitale, la mobilisation a été au rendez-vous, offrant, une nouvelle fois, une image exceptionnelle de résistance. Il faut dire que depuis le 22 février, la météo a été le plus souvent favorable aux manifs, et hier, c’était l’un des rares vendredis où les hirakistes eurent à affronter Lire le reste de cet article »

France-Débat. «Quand l’islamophobie prend le masque de la laïcité»

Publié par Alencontre Le 16 - novembre - 2019

Radio France/Mathilde Dehimi

Par Pierre Khalfa
et Annick Coupé

L’appel à la manifestation le 10 novembre (à Paris) contre l’islamophobie a mis de nouveau en lumière les divisions de la gauche (en France) sur ce sujet. Alors que les actes et les discours antimusulmans se multiplient, il devrait avoir à gauche un réflexe unitaire antiraciste, cela n’a pas été totalement le cas. Le PS a publiquement attaqué la manifestation. Le PCF n’y appelle pas officiellement et son secrétaire général a annoncé qu’il n’y serait pas présent, de même que Yannick Jadot et ce malgré la présence de nombreux responsables communistes et d’EELV (Europe Ecologie Les Verts). Lire le reste de cet article »

Royaume d’Espagne. Un gouvernement de «coalition progressiste» dans le contexte du régime de 1978

Publié par Alencontre Le 14 - novembre - 2019

12 novembre: l’étreinte entre Pedro Sanchez et Pablo Iglesias!

Par Gustavo Buster et Daniel Raventós

Un peu moins de trente-six heures après avoir pris connaissance des résultats des élections du 10 novembre, ce qui avait été impossible le 28 avril est devenu réalisable: la constitution d’un gouvernement de coalition PSOE-Unidas Podemos. Après la signature d’un document vague comme première pierre de l’édifice, le plus simple à faire reste: étendre le soutien parlementaire à Más País-Más Compromis [formation animée par Íñigo Errejón avec ses alliés électoraux], aux partis régionalistes de Cantabrie et des Canaries, au Bloc nationaliste galicien (BNG) et au Parti nationaliste basque (PNV). Par contre, le plus difficile reste: obtenir l’abstention d’ERC (Gauche républicaine de Catalogne) Lire le reste de cet article »

Méditerranée, réfugié·e·s. La parole à MSF

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org