Septembre 2020, le plus chaud jamais enregistré

Par Ian Angus

Des températures mondiales sans précédent ont fait du mois de septembre dernier le plus chaud depuis 1880. 2020 sera probablement l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées.

Une chaleur sans précédent dans le monde entier a fait de septembre 2020 le mois le plus chaud depuis 1880, selon le dernier rapport mensuel sur le climat mondial de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA-National Oceanic and Atmospheric Administration).

La chaleur du mois a également contribué à la tendance de 2020 à être une année remarquablement chaude, les températures mondiales depuis le début de l’année arrivant en deuxième position du record climatique de 141 ans.

Statistiques du mois de septembre

En moyenne, la température mondiale de la surface des terres et des océans en septembre 2020 a été la plus élevée depuis 141 ans, avec 0,97°C de plus que la moyenne du XXe siècle (15,0°C).

Ce chiffre dépasse les précédents records établis en 2015 et 2016. Septembre 2020 a été le 44e septembre consécutif et le 429e mois consécutif où les températures ont dépassé la moyenne du XXe siècle.

Les dix septembres les plus chauds ont eu lieu depuis 2005, et les sept septembres les plus chauds ont eu lieu au cours des sept dernières années (2014-2020).

Le 15 septembre, la glace de mer ne couvrait que 1,44 million de miles carrés (3 729 582,879 km2) de l’Arctique, soit la deuxième plus petite étendue minimale jamais enregistrée, après le 17 septembre 2012. Les 14 plus petites étendues minimales annuelles ont toutes été observées au cours des 14 dernières années.

Depuis le début de l’année: janvier-septembre 2020

La température mondiale moyenne depuis le début de l’année (YTD: cumulée jusqu’à cette date) a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée, avec 1,02°C de plus que la moyenne du XXe siècle. Ce chiffre n’est qu’à 0,04°C du record établi pour le même cumul annuel en 2016.

L’hémisphère nord a égalé le record de chaleur enregistré en 2016, tandis que l’hémisphère sud a connu son quatrième record de chaleur.

L’Europe, l’Asie et le golfe du Mexique ont connu leur période de janvier à septembre la plus chaude jamais enregistrée, tandis que l’Amérique du Sud et la région des Caraïbes ont enregistré leur deuxième record. Aucune région terrestre ou océanique n’a connu de températures record en cumul annuel de froid.

Selon l’analyse statistique des scientifiques de la NOAA, 2020 sera très probablement l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées. (Résumé publié sur le site Climate&Capitalism, en date du 15 octobre 2020; traduction rédaction A l’Encontre)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*