mardi
19
septembre 2017

A l'encontre

La Brèche

Histoire. Poutine «ne sait pas quoi faire de 1917»
Etat espagnol. Les chômeurs ont payé le sauvetage des banques
Brésil. Abaissement de la majorité pénale: «La logique de l’Etat pénal est d’emprisonner et d’exploiter la main-d’oeuvre»
Grèce: régression pour rien?
Perrier dégaze: Nestlé, entreprise qui engrange les bénéfices, décide de licencier dans sa filiale Perrier
Au rythme des manifestations et de la répression
Quelle solution en Syrie?

Archives de la catégorie ‘Portugal’

Portugal, le parfum entêtant des œillets

Publié par Alencontre Le 26 - mai - 2013

Par la rubrique économique de Libé

Manifestation des fonctionnaires du FESAP: Frente Sindical da Administração Pública (14 mai 2013)

Manifestation des fonctionnaires du FESAP: Frente Sindical da Administração Pública (14 mai 2013)

La révolution du 25 avril 1974 n’est pas morte. Son hymne resurgit à Lisbonne ce printemps. Dans le marasme de la crise, l’ennemi n’est plus le dictateur Salazar mais la troïka européenne et ses coupes budgétaires.

Ce vendredi 15 février 2013, quelque chose d’extraordinaire va se produire dans l’enceinte de l’assemblée de la république, la chambre des députés portugaise. On est en pleine séance parlementaire pour débattre des énièmes coupes budgétaires qui taraudent le pays. Les orateurs se succèdent, puis c’est le tour de Pedro Passos Coelho, le premier ministre conservateur, bon élève de l’Union européenne, lisse et poli. Le voici qui se lance dans un savant exposé chiffré pour justifier «la poursuite des sacrifices» lorsque, soudain, depuis la tribune de l’hémicycle, un air connu de tous est entonné à pleins poumons. Lire le reste de cet article »

Portugal: 1,5 million contre la troïka et le gouvernement de droite

Publié par Alencontre Le 3 - mars - 2013
«La dette d'aujourd'hui est le vol de hier par la classe dominante».

«La dette d’aujourd’hui est le vol de hier par la classe dominante».

Par António Simões do Paço, revista Rubra

«Il est temps pour le gouvernement de s’en aller» et «Qui doit de l’argent ici c’est le banquier», a-t-on crié hier dans les rues de 40 villes au Portugal.

Les manifestations d’hier, le 2 mars 2013, dans 40 villes du Portugal ont réuni, selon la presse, 1,5 million de personnes contre la troïka (FMI, BCE, UE) et le gouvernement de coalition de droite de Passos Coelho du PSD (Parti social-démocrate) Lire le reste de cet article »

Portugal: le gouvernement de Passos Coelho contraint de reculer

Publié par Alencontre Le 23 - septembre - 2012

Par la rédaction de Viento Sur

Le 7 septembre 2012, le gouvernement portugais a adopté une des attaques au plan social les plus brutales à avoir eu lieu jusqu’à présent dans les pays «sauvés»: élever jusqu’à le 7% l’ensemble des cotisations sociales de tous les travailleurs et travailleuses et réduire de 5,75% celles des entreprises. Cette mesure équivalait à un transfert direct de 2000 millions d’euros nets (2 milliards) pour les employeurs. Un hold-up de classe. «Jamais le Portugal n’avait été attaqué si durement», a déclaré Francisco Louça (ex-porte-parole du Bloco d’Esquerda). Lire le reste de cet article »

Portugal: contre le poids inacceptable de la dette. La démocratie dépend de la lutte sociale

Publié par Alencontre Le 10 - décembre - 2011

Par le  Bloc de gauche

Nous publions ci-dessous la traduction d’un communiqué du Bloc de gauche du Portugal. Il résume une résolution prise par sa Coordination nationale qui s’est tenue le 3 décembre 2011. Nous y avons ajouté quelques passages de la résolution, beaucoup plus longue, afin de mieux éclairer certaines revendications.

La grève générale du 24 novembre 2011 représente le plus haut point d’une riposte à la politique d’austérité. Des signes de «l’indignation populaire» s’étaient manifestés lors  des mobilisations des 1er et 15 octobre, ainsi que le 12 novembre. Lire le reste de cet article »

Grèce, Irlande et Portugal: pourquoi les accords conclus avec la Troïka sont odieux?

Publié par Alencontre Le 11 - août - 2011

Par Renaud Vivien et Eric Toussaint

La Grèce, l’Irlande et le Portugal sont les trois premiers pays de la zone euro à être passés sous la tutelle directe de leurs créanciers en concluant des plans d’«aide» avec la «Troïka» composée de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du Fonds monétaire international (FMI). Mais ces accords, qui génèrent de nouvelles dettes et qui imposent aux peuples des mesures d’austérité sans précédent, peuvent être remis en cause sur base du droit international.

En effet, ces accords sont «odieux» donc illicites. Comme le souligne la doctrine de la dette odieuse, «les dettes d’Etats doivent être contractées et les fonds qui en proviennent utilisés pour les besoins et les intérêts de l’Etat» [1]. Or, les prêts de la Troïka sont conditionnés à des mesures d’austérité qui violent le droit international et qui ne permettront pas à ces Etats de sortir de la crise. Lire le reste de cet article »

Les dettes illégitimes quand les banques font main basse sur les politiques publiques

Publié par Alencontre Le 15 - juin - 2011

Par François Chesnais

François Chesnais, rédacteur de la revue Carré rouge, vient de publier un livre important, intitulé Les dettes illégitimes. Quand les banques font main basse sur les politiques publiques (Editions Raisons d’agir, 2o11). Un livre pédagogique dégageant les mécanismes financiers et bancaires à l’origine de la dette dite souveraine. Il indique aussi l’actualité d’une bataille européenne pour l’annulation des dettes illégitimes.

A l’heure où l’affrontement socio-politique en Grèce a atteint un nouveau stade, où la même question se pose au Portugal dans l’immédiat et en perspective en Espagne, la lecture de ce livre de François Chesnais permet de saisir les multiples facettes de la dite «crise de la dette souveraine» et trace les voies d’un mouvement européen et international contre une des machines capitalistes de destruction sociale et environnementale. François Chesnais, dans l’article ci-dessous, met en relief les traits saillants du thème qu’il traite dans son ouvrage. La lecture de cet article ne peut que susciter le besoin de lire son livre. (Rédaction) Lire le reste de cet article »

Elections portugaises: première analyse du Bloc de gauche

Publié par Alencontre Le 8 - juin - 2011

Par Fernando Rosas

Les élections portugaises du 5 juin 2011 ont été marquées par une abstention record: 41,1%, cela dans un climat de relative conflictualité sociale. Le Parti socialiste a obtenu 28,1% des suffrages exprimés, contre 36,56% en septembre 2009.

La droite (Parti social-démocrate)  a obtenu 38,6% des votes contre 29,11% en 2009. Et la droite plus conservatrice, si l’on peut dire, le CDS PP (Parti populaire), a obtenu 11,7% des voix. Ce résultat permet au dirigeant de la droite Passos Coelho (PSD) de mettre en place une équipe gouvernementale, qui appliquera les diktats de la  BCE, du FMI et de l’UE, en coalition avec le CDS PP dirigé par Paulo Portas. Lire le reste de cet article »

Le 21 septembre une nouvelle journée de mobilisation contre le «Code du travail à la Macron» aura lieu en France. Le 22 septembre, le Conseil des ministres examinera les ordonnances de Ia «loi travail XXL». Puis le Président signera et le Parlement n’aura rien à dire, de facto. Donc seule l’action directe prend toute sa place. Et les explications, par exemple, que donnent du contenu de cette contre-réforme les membres du Syndicat des Avocats de France

8. L'accord d'entreprise primera sur la loi et le contrat de travail

9. Casser la loi

10. La fusion des instances représentatives du personnel

11. Diluer la négociation collective

12. Le fonctionnement des instances représentatives du personnel

13. Le recours au référendum

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org