vendredi
24
mai 2019

A l'encontre

La Brèche

Brésil. Au-delà des élections d’octobre 2014, quel sera l’héritage de la Coupe?
Grèce: euro ou drachme ?
Les dix ans du Mur, l’imposant projet israélien!
Déclaration des socialistes révolutionnaires d’Egypte
Algérie. Face à l’entêtement du pouvoir: la feuille de route de la société civile
Etats-Unis: Républicains et Démocrates face au Medicare et au Medicaid
Labour Party-débat. «L’économie socialiste participative»: la vision de John McDonnell

Archives de la catégorie ‘Palestine’

Gaza. Les craintes d’une nouvelle guerre réveillent d’anciens traumatismes

Publié par Alencontre Le 12 - août - 2018

La famille Shaheen mange devant sa maison, détruite en 2014. Jusqu’à maintenant, il été impossible de la reconstruire.
(Mohamed Al Hajjar – +972)

Par Amjad Yaghi

GAZA CITY – Dans le village d’Abasan, dans le sud de la bande de Gaza, la famille de Hussein Shaheen vit toujours dans les décombres. Leur maison a été détruite pendant la guerre d’Israël contre Gaza en 2014, et ils ne l’ont pas reconstruite depuis.

Depuis que les Gazaouis ont commencé la Grande Marche du Retour il y a plusieurs mois, Israël a riposté par la force, et les tensions sont à nouveau élevées. On rapporte qu’Israël et le Hamas seraient à un stade avancé de négociation d’un cessez-le-feu, mais l’incertitude constante de savoir si la situation changera pour le meilleur ou pour le pire, de savoir si les Gazaouis Lire le reste de cet article »

Israël-Palestine. «Tiens bon, Ahed Tamimi»

Publié par Alencontre Le 27 - juillet - 2018

Ahed Tamimi

Par Gideon Levy

Dimanche vous [Ahed Tamini] devriez enfin sortir de prison avec votre mère. Mais peut-être vaut-il mieux ne pas vendre la peau de l’ours trop tôt, car le Shin Bet pourrait encore émettre contre vous un mandat d’arrêt administratif. Après tout, il y a juste quelques semaines, le Shin Bet a déterminé que vous étiez toujours «potentiellement dangereuse» Mais nous pouvons espérer que dans trois jours, vous et votre mère serez de nouveau à la maison, libres. Lire le reste de cet article »

Gaza. Aucun siège ne brise l’esprit de résistance

Publié par Alencontre Le 17 - juillet - 2018

Par Gideon Levy

Sans la bande de Gaza, l’occupation [israélienne] aurait été oubliée depuis longtemps. Sans la bande de Gaza, Israël aurait oblitéré le problème palestinien de son ordre du jour et poursuivi allègrement ses crimes et ses annexions, bref, sa routine, comme si 4 millions de personnes ne vivaient pas sous sa botte. Sans la bande de Gaza, le monde aurait aussi oublié. La majorité du monde l’a déjà fait. C’est pourquoi nous devons saluer la bande de Gaza – avant tout l’esprit de la bande de Gaza, qui seul insuffle encore de la vie à la cause désespérée et perdue de la lutte palestinienne pour la liberté. Lire le reste de cet article »

Palestine. «L’occupation est présente partout, tous les jours»

Publié par Alencontre Le 15 - mai - 2018

Par Gideon Levy
et Alex Levac

Au moment où nous terminons cette traduction de l’article de Gideon Levy et d’Alex Levac, ce lundi 14 mai à 19h, sur le site de Haaretz s’affiche le nombre de 52 Gazaouis tués par les soldats israéliens. Ils se trouvaient parmi les dizaines de milliers d’habitant·e·s de Gaza qui manifestent, pacifiquement, sur la «frontière avec Israël», tous les vendredis depuis le 30 mars. De plus, 770 ont été blessés gravement par des tirs à balles réelles qui visent les jambes. Autrement dit, dont l’objectif est de faire de jeunes hommes – «ajustés» par des tireurs dits d’élite – des handicapés à vie, comme le relèvent plusieurs médecins, entre autres de Médecins sans frontières. Lire le reste de cet article »

Gaza. «Les tireurs d’élite ciblent les journalistes»

Publié par Alencontre Le 29 - avril - 2018

De nombreux journalistes palestiniens blessés lors de reportages à la frontière de Gaza (Mohammed Zaanoun/ActiveStills)

Par Hamza Abu Eltarabesh

La série de mobilisations de la Grande Marche du Retour a été sanglante.

L’armée israélienne a réagi avec une violence mortelle et déterminée, tuant et blessant de façon apparemment aléatoire. Et pourtant, des gens sont venus de tout Gaza pour manifester et exiger leur droit au retour sur les terres d’où, par le passé, ils ont déjà été expulsés, eux, leurs parents et leurs grands-parents.

Avec eux, nous sommes venus, en tant que journalistes, regardant et filmant, témoignant des événements au fur et à mesure qu’ils se produisaient et parlant avec les gens afin d’entendre leurs histoires et leurs motivations. Lire le reste de cet article »

Palestine-Israël. Cette biographie consacrée à George Habache montre en quoi il avait raison

Publié par Alencontre Le 23 - avril - 2018

George Habache, lors d’un entretien fin des années 1970-début des années 1980

Par Gideon Levy

George Habache a été l’ennemi absolu d’Israël pendant des décennies, l’incarnation du mal, le diable incarné. Même le titre «Dr.» avant son nom – il était pédiatre – était considéré comme blasphématoire.

Habache planifiait les détournements d’avions, Habache était la terreur et la terreur seulement. Dans un pays qui ne reconnaît pas l’existence de partis politiques palestiniens (avez-vous déjà entendu parler d’un parti politique palestinien? Il n’y a que des groupes terroristes), la connaissance de l’homme Lire le reste de cet article »

A la frontière du camp de concentration appelé Gaza

Publié par Alencontre Le 7 - avril - 2018

Par Gideon Levy

Ils étaient séparés par la palissade. Des enfants nés à la fin des années 1990, des jeunes du même âge, se tenaient de part et d’autre de la frontière. D’un côté, les soldats israéliens et, de l’autre, les manifestants de Gaza. Face à face, des soldats armés et protégés avec leurs jeeps, bulldozers, barrières de terre, barbelés et tours de guet, et des manifestants à découvert, avec un parasol et des ambulances.

Plusieurs dizaines de résidents de Gaza se sont également approchés de la clôture, en milieu de semaine, pour défier silencieusement aussi bien cette barrière de séparation que les soldats israéliens, alors que derrière eux 18 familles pleuraient Lire le reste de cet article »

Les dominants, l'euphémisation des termes et la novlangue

George Carlin (1937-2008) était un «humoriste» politique et social qui décortiquait la société capitaliste américaine et éclairait ses principaux traits. Dans ce spectacle donné en 1990, il instruisait le procès de la novlangue qui s'est imposé avec force depuis lors, aussi bien dans la gestion des guerres impérialistes que dans le management des entreprises, pour s'enraciner dans la vie quotidienne. Après la crise des «subprimes», on n'est plus «sans domicile», mais on a choisi un «mobile home» avec le peu d'épargne qui a résisté à la fonte brutale imposée par les banques et les assurances et qui a contraint des propriétaires de petites maisons à s'acheter une caravane de seconde main et de chercher, dans les vastes contrées des Etats-Unis, un nouvel emploi.

George Carlin avait un esprit décapant, donc éliminant les idées superficielles dominantes pour faire ressortir le véritable sens de ce qu'elles ont pour fonction de cacher, de camoufler.

(Réd. A l’Encontre)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org