lundi
27
mars 2017

A l'encontre

La Brèche

Lettre ouverte sur l’antisémitisme, les boycotts et l’affaire Hermann Dierkes
Burkina Faso. Un soulèvement pas inattendu, mais une armée résiliente (1)
Etats-Unis. Pour les Noirs américains, s’est érodé l’ensemble des forces de légitimation du système social
La Chine en révolte (I)
Négociations salariales dans la construction
Royaume d’Espagne. La logique qui sous-tend le coup au sein du PSOE
Brésil. Lula «le patriote» et les grandes firmes «patriotiques»

Archives de la catégorie ‘Algérie’

Algérie. Le sens d’une révolte

Publié par Alencontre Le 19 - mars - 2017

Par Lamine Torki

L’explosion sociale qui a secoué, en ce début janvier 2017, la wilaya de Béjaïa – mais aussi celles de Tiaret, Sétif, Blida, etc. – n’a rien à voir avec la grève initiée par des commerçants qui revendiquent moins de contrôles et d’impôts, alors même que le fisc les ponctionne bien moins que les travailleurs salariés dont l’IRG (Impôt sur le revenu global) est retenu à la source.

Des commerçants qui entendent continuer à imposer sans la moindre pitié des prix exorbitants à des clients Lire le reste de cet article »

Maghreb: éléments d’un débat sur la situation. Mohamed Bouazizi, Guermah Massinissa et Mouhcine Fikri… le même combat

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2017

Mohamed Bouazizi: manifestation à Sidi Bouzid, en février 2011

Par Nadir Djermoune

1. La région du Maghreb, Maroc, Algérie Tunisie, est traversée, à des rythmes inégaux, par des mouvements sociaux d’ampleur révolutionnaire. Le plus représentatif par la dynamique révolutionnaire tracée et le plus abouti, ou le plus avancé, dans la construction d’une rupture démocratique et sociale est bien évidemment le mouvement enclenché par Mohamed Bouazizi en Tunisie en 2011 [vendeur ambulant, décédé le 4 janvier 2011 à Ben Arous, suite à un suicide par immolation]. Il constitue jusqu’à aujourd’hui un modèle de référence Lire le reste de cet article »

Algérie. Libéralisation et consensus autoritaire

Publié par Alencontre Le 27 - décembre - 2016

Par Nadir Djermoune

La situation économique en Algérie est marquée par un retour, «modeste» mais réel, vers l’endettement extérieur. En effet, le gouvernement de Bouteflika vient d’engager un emprunt de 900 millions de dollars auprès de la Banque africaine de développement (BAD). C’est un tournant radical Lire le reste de cet article »

Portrait de Zina Harraïgue. Une grande figure de la Révolution algérienne

Publié par Alencontre Le 18 - septembre - 2016
Zina Harraïgue-Benadouda

Zina Harraïgue-Benadouda

Par Daho Djerbal

Le site alencontre.org a consacré quelques articles – trop rares, certes – à l’histoire de la «guerre d’Algérie». Parmi eux une transcription (en 2012) d’interventions faites par Benjamin Stora pour France Culture. Dans l’introduction de cette transcription sont cités ses ouvrages et ceux de Mohammed Harbi. La bibliographie s’est enrichie depuis lors. Lire le reste de cet article »

Guerre d’Algérie: «Dépasser le ressassement des mémoires meurtries»

Publié par Alencontre Le 19 - mars - 2016
François Hollande et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le 19 mars 2016, à Paris

François Hollande et le ministre de la Défense Jean-Yves
Le Drian, le 19 mars 2016, à Paris

Par Mohammed Harbi
et Gilles Manceron

Depuis décembre 2012, la Journée nationale du souvenir des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie a été fixée au 19 mars [voir de même l’article publié sur le site A l’Encontre en date du 12 mars 2016]. Cette date est celle du cessez-le-feu, décidé la veille par les accords d’Evian, qui a rendu possible après plus de sept ans de guerre, en 1962, la fin du conflit et l’indépendance du pays. Le fait qu’il y eut encore des victimes dans les mois qui ont suivi, notamment parmi les pieds-noirs et les harkis, est indiscutable. Lire le reste de cet article »

Algérie. Du droit du tamazight de s’émanciper de «son» académie…

Publié par Alencontre Le 6 - février - 2016

tamazight-officiele-papiPar Nadir Djermoune

Pour l’auteur de cette contribution, les choix culturels et linguistiques des Algériens doivent se fonder sur leurs réalités et leurs besoins actuels plus que sur une «essence» difficilement définissable. «Sommes-nous obligés de convoquer les morts pour légitimer les revendications d’aujourd’hui?», s’interroge-t-il. Et de répondre que «l’identité culturelle collective, politique ou sociale n’est pas dictée par nos origines mais par notre existence dans le monde réel et la projection que l’on fait pour notre devenir». Lire le reste de cet article »

Algérie. Contre l’austérité, les atteintes aux acquis sociaux! Non à la loi de finances 2016!

Publié par Alencontre Le 24 - décembre - 2015
Débat sur la Loi de finances 2016 dans l'Assemblée populaire nationale, en fin novembre. La loi sera adoptée en décembre par le Conseil national.

Débat sur la Loi de finances 2016 dans l’Assemblée populaire nationale, en fin novembre. La loi sera adoptée en décembre par le Conseil national.

Déclaration du Parti socialiste
des travailleurs

Depuis plus de trois ans, l’offensive libérale n’a pas cessé de rogner les mesures inconséquentes et insuffisantes, appelées pompeusement «patriotisme économique», introduites par la LFC 2009 [Loi de finances complémentaire]. Bien avant la chute du prix des hydrocarbures, les attaques quasi quotidiennes contre les subventions et les transferts sociaux, contre l’augmentation des salaires et les pensions, contre les acquis et les droits sociaux meublaient le discours d’une partie du pouvoir, de l’opposition libérale, du FMI et de la BM (Banque mondiale), ainsi que les médias. Aujourd’hui, la Loi de finances 2016, dont le passage en force au Parlement renseigne sur les «réformes démocratiques» promises, vient renforcer ce processus libéral dans le but de démanteler le secteur public, d’abolir ce qui reste du caractère social de l’Etat algérien et soumettre notre économie et nos richesses nationales Lire le reste de cet article »

Qui est vraiment Macron? par Osons causer

Alors que François Fillon s'écroule, Emmanuel Macron a encore le vent en poupe. Il ne vient pas des partis, se dit ni de gauche ni de droite et fait souffler un vent nouveau sur la politique si l’on en croit certains médias. Mais comment est-il monté si vite, et si haut? Les vidéastes du collectif Osons Causer décryptent le parcours et l’ascension fulgurante de cet énarque et ancien banquier d'affaires. Ce que le candidat à la présidentielle rappelle, c’est qu’on peut être en dehors des partis et néanmoins au cœur du pouvoir. (Site Mediapart)

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org