Upcoming Events

  • Aucun évènement dans cette catégorie
  • 11 Commentaires

    1. « Tabagisme promu par le capitalisme mondial » nous dit Joan BENACH…Ô combien… « Appelés » de nos armées européennes du temps où il y avait un service militaire, il n’y a pas si longtemps, nous recevions, gratuitement, tous les mois, des dizaines de paquets de cigarettes (deux « fardes ») offerts par le Ministère de la Défense Nationale à la jeunesse. Mais quand seront-ils traînés en justice? A quand un dédommagement aux millions d’anciens soldats-miliciens qui lentement meurent de B.P.C.O (Bronchopneumonie chronique obstructive)…

    2. L’Amérique centrale demeure, plus que jamais, la cour arrière de l’impérialisme américain. Avec, à la clé, un droit d’intervention économique et militaire, au besoin. Démocrate ou républicain, il n’y a rien de changé vraiment au gouvernement des États-Unis.

    3. L’holocauste peut-il être compris, au sens où la compréhension permettrait d’éclairer la barbarie? Sans doute pas. Est-ce cette horreur que la compréhension devrait s’efforcer d’apaiser? Non. La société capitaliste a divergé de l’espoir né de la Renaissance et des Lumières, de la démocratie achevée, que le mouvement ouvrier permettait pourtant de penser. La société capitaliste a réduit l’activité humaine à la seule efficacité du travail, à la compétence, à la banalité du mal. L’équilibre instable de la lutte des classes maintient des espaces de démocratie; seul il limite le mal. Qu’il vienne à se rompre et surgit le mal illimité.

    4. Pourquoi cantonner ce débat à la sphère intellectuelle.
      Comment se sesitue, à votre avis, cette revendication d’une garantie de l’emploi au regard de celles de la CGT (Nouveau statut du travail salarié et scurité sociale professionnelle) ?

    5. Tout le monde se fiche éperdument de ce conflit et surtout les médias grand public qui font l’opinion des citoyens occidentaux ou sont en principe tenu de les informer objectivement. Et c’est pourtant un génocide orchestré par le pouvoir en place qui se déroule actuellement, comparable au processus de ce qui c’est passé en Syrie et qui avait indigné le Monde entier. Mais là, l’Éthiopie.. L’Afrique.. Que voulez-vous..
      c’est d’une banalité.. Ce sont encore des sauvages. Honte à nous populations nanties et frileuses qui ne savons nous émouvoir que lorsque les victimes sont bien de chez nous. Vieillards, femmes et enfants assassinés par milliers, ça ne nous fait plus réagir et préférons nous comporter comme les trois singes!

    6. Trés bon dossier sur le Brésil, sa situation difficile et ses multiples défis.Texte clair et efficace, synthétique. Tout à fait d’accord avec l’auteur, Valerio Arcary, sur la nécessité d’un front de gauche pour les luttes et les élections! Gros défi de la gauche de s’unifier et de la gauche radicale de ne pas s’isoler par un discours anti-PT.

    Les commentaires sont fermés.