vendredi
13
décembre 2019

A l'encontre

La Brèche

Maroc. Jerada: «Les habitants expriment leur envie de vivre avec dignité et justice»
Europe. Les «nouveaux djihadistes». De quoi parle-t-on, à l’heure de la «lutte anti-terroriste» invoquée par la NSA?
Amérique latine – La logique infernale du capital
France. Prévention de la pénibilité: un «dialogue social» monocorde
Critique de quelques illusions dans la discussion sur le revenu minimum
Etats-Unis. «Les “faits objectifs” prennent leur sens dans un contexte». A propos du rejet de la COP21
Venezuela. Le défi

Search Results

Italie-UE. L’autonomie différenciée comme instrument du développement inégal et de la dérégulation

Publié par Alencontre le 31 - octobre - 2019

Par Rosario Marra et Dario Lopreno

Nous abordons le régionalisme différencié comme exigence stratégique et structurelle du capital. La question des racines européennes du débat est restée dans l’ombre jusqu’à ce jour. Le récent changement de gouvernement ne doit pas nous induire à baisser la garde, car non seulement la différenciation régionale est une exigence supranationale, qui dépasse largement le programme ou les positions de tel ou tel parti au sein des frontières nationales. Mais en outre, « expulsé par le barrage que lui a opposé le M5S dans l’ancien gouvernement Lega [1]-M5S [2], le régionalisme différencié revient par la fenêtre, suite aux tractations du M5S avec le PD [3] pour la formation d’un gouvernement » [4]. À noter que c’est le dirigeant du M5S qui, après avoir fait barrage sur la question contre la Lega, a proposé au PD sa remise à l’ordre du jour dans le cadre du programme du nouveau gouvernement. Lire le reste de cet article »

Italie-Débat. «Pour une gauche d’opposition»

Publié par Alencontre le 24 - septembre - 2019

Giuseppe Conte inaugure le deuxième gouvernement salué par l’UE

Déclaration de Sinistra anticapitalista

Après un mois de crise gouvernementale, le jeudi 5 septembre, est né officiellement le gouvernement Conte-bis [1], avec l’habituelle prestation de serment au Quirinal [2]. Il affrontera le Parlement lundi et mardi prochains.

1.- La crise de l’avant-dernier gouvernement, jaune-vert [Mouvement 5 étoiles, M5S [3], et Lega [4]], est le résultat de l’accumulation des contradictions internes et des changements de rapports de force entre ses composantes, ce qui a amené Lire le reste de cet article »

Italie. «La gauche au temps du gouvernement jaune-rose. Ne laissons pas la rage populaire à Salvini»

Publié par Alencontre le 18 - septembre - 2019

Le deuxième gouvernement Conte: PD et M5S

Entretien avec Franco Turigliatto conduit par Checchino Antonini

Checchino Antonini: Il me semble important de réfléchir sur ce qui est en train de se passer avec ce gouvernement jaune-rose [cf. note 2], comme le définit Sinistra anticapitalista […].

Franco Turigliatto: Sur le plan économique, tous les éléments qui ont caractérisé la grande crise économique [2007-2009] sont encore là et bien présents, s’ajoutant aux autres Lire le reste de cet article »

Italie. Loi sur le budget: le compromis des bandes du Capital

Publié par Alencontre le 29 - décembre - 2018

Giuseppe Conte et Jean-Claude Juncker, main dans la main…

Par Franco Turigliatto

Le long va-et-vient entre le gouvernement italien et la Commission européenne [l’exécutif européen] s’est conclu sans rupture, sans ouverture d’une procédure pour infraction aux règles communautaires, sous le signe du compromis, avec des concessions significatives de la part du gouvernement jaune-vert[1], malgré des indicateurs financiers fort éloignés des règles rigides du fiscal compact[2]. Les choses se sont déroulées conformément aux propos tenus en septembre par le commissaire aux Affaires économiques, Pierre Moscovici (PS): Lire le reste de cet article »

Italie. Le décret Salvini donne une garantie au patronat, attaque les demandeurs d’asile, les immigrant·e·s, comme les travailleurs et travailleuses en lutte

Publié par Alencontre le 1 - décembre - 2018

Giuseppe Conte (président du Conseil des ministres) et Matteo Salvini (vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur)

Par Pietro Basso

Le 27 novembre, le décret-loi Salvini intitulé «Sécurité et immigration» est entré en vigueur. Son titre est trompeur, d’abord parce qu’il ne traite pas uniquement des immigré·e·s. Cela ressort clairement de ses dispositions qui peuvent être résumées comme suit [1]:

1. Il supprime le permis de séjour pour raisons humanitaires. Ce permis, qui pouvait durer de 6 mois à 2 ans, protégeait les personnes qui avaient fui des pays bouleversés par des guerres, des catastrophes naturelles ou des persécutions politiques. La décision de l’abolir est Lire le reste de cet article »

Italie. Riace: «Un projet plus large que le seul accueil des migrants», explique Domenico Lucano

Publié par Alencontre le 19 - novembre - 2018

Domenico (Mimmo) Lucano

Dossier par «Roya citoyenne»,
Il Fatto Quotidiano, L’Humanité, A l’Encontre

En juillet 1998, les habitants ouvrent leurs portes et le village à 200 Kurdes d’une embarcation échouée sur leur côte, Domenico Lucano, l’actuel maire, tente de faire revivre le village, fortement affecté par l’exode rural, en intégrant les demandeurs d’asile. Ce projet s’appelle Città futura «la ville future» Plus de 200 réfugiés vivent désormais à Riace. Lire le reste de cet article »

Italie. Face au gouvernement réactionnaire Lega-M5S, les lignes de force d’une possible riposte

Publié par Alencontre le 19 - septembre - 2018

Par Sinistra Anticapitalista

Les processus profonds de réorganisation et de restructuration du système capitaliste, de plus en plus marqué par une concurrence internationale féroce et par «chaos géopolitique», ainsi que par l’offensive générale de la bourgeoisie qui a détruit les conquêtes et les droits des classes populaires, déterminent en Europe – et dans notre pays – une nouvelle géographie politique. S’y affirment de forces de droite et d’extrême droite dont la marque distinctive est le nationalisme, la xénophobie, le racisme et un ensemble de mesures visant les migrant·e·s. De plus en plus de sombres nuages s’accumulent sur l’Europe et sur notre pays. La gravité de la situation doit être soulignée et il doit être clair que le capitalisme mondialisé mène une Lire le reste de cet article »

«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org