samedi
29
février 2020

A l'encontre

La Brèche

Prise de position du Courant pour le renouveau socialiste d’Egypte face à la guerre en Libye
Allemagne-Turquie. Consignes de vote données par Erdogan. Quel impact sur les Turcs pouvant voter ce dimanche 24 septembre?
France. Réduction du temps de travail et chômage: trois scénarios
Daech frappe aussi en Tunisie
Italie. Les chaînons clés de la crise italienne et la gauche alternative (I)
Grèce: euro ou drachme ?
Etats-Unis. Hillary Clinton peut-elle stopper le trumpisme?

Archives de la catégorie ‘Tunisie’

Tunisie. Ils veulent un autre ordre social. Eux, veulent l’ordre

Publié par Alencontre Le 27 - janvier - 2016

protest-kasserine-map-frPar Henda Chenaoui

Le Conseil de sécurité nationale de Tunisie s’est réuni, le 25 janvier 2016, au Palais de Carthage sous la présidence du président de la République, Béji Caïd Essebsi (BCE), pour l’évaluation de la situation sécuritaire dans le pays.?La réunion s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur, du chef du gouvernement Habib Essid, des membres du Conseil supérieur des armées, ainsi que de plusieurs hauts cadres sécuritaires, outre des membres du gouvernement et des députés de l’ARP, indique un communiqué de la présidence de la République. Autrement dit, face au mouvement social, «l’ordre» est réclamé par les sommets de l’armée, par les ex-bénalistes, ainsi que par ceux (Ennhada) qui «négocient» avec le pouvoir, tant l’ordre social est propre à leur programme socio-économique, Dès novembre 2015, la vieille garde se retrouve à la Sécurité nationale: Abderrahmane Belhaj Ali. Lire le reste de cet article »

Tunisie: révolte de la jeunesse marginalisée

Publié par Alencontre Le 25 - janvier - 2016
Un jeune Tunisien emmené après une tetntative de suicide  le 22 janvier 2016 à Kasserine

Un jeune Tunisien emmené après une tetntative de suicide
le 22 janvier 2016 à Kasserine

Par Alain Baron, le 24 janvier 2015

Depuis le 17 janvier, des explosions de colère secouent une partie de la jeunesse tunisienne. Elles se traduisent notamment par des manifestations, des sit-in devant ou à l’intérieur de bâtiments de l’Etat, des barrages routiers à l’aide de pneus enflammés, quelques pillages et même la mort d’un policier.

Les raisons de la colère

Tout a commencé à Kasserine, une ville déshéritée de l’intérieur du pays où un jeune chômeur est mort électrocuté le 16 janvier. Il était monté sur un poteau électrique pour protester Lire le reste de cet article »

Tunisie. La nécessité d’une mobilisation citoyenne…

Publié par Alencontre Le 25 - janvier - 2016

fmi-bm-tunisieEntretien thématique
avec Sami Souhili
conduit par Alain Baron

Le diktat du capital financier. Tout ce qui se passe dans notre région dépend étroitement des choix du capital financier et de sa volonté d’y imposer sa domination. C’est vrai en Tunisie, mais également en Libye, en Syrie, au Yemen, etc. Il ne s’agit pas de grandes idées abstraites, comme tout le monde le sait. Lire le reste de cet article »

Tunisie. Cinq ans après le 14 janvier 2011

Publié par Alencontre Le 15 - janvier - 2016
Nidaa Tounes – avec Beji Caïd Essebsi, le président, ici au centre: l'alliance avec Ennahdha continue. Mais dans quelles configurations parlementaire  et sociale? Voilà une des questions (14 janvier 2016)

Nidaa Tounes – avec Beji Caïd Essebsi, le président, ici au centre: l’alliance avec Ennahdha continue. Mais dans quelles configurations parlementaire et sociale? Voilà une des questions (14 janvier 2016)

Entretien avec Fathi Chamkhi
conduit par Dominique Lerouge

Janvier 2011 avait vu se lever un immense espoir dans la région arabe. Cinq ans plus tard, la contre-révolution y a incontestablement marqué des points dans nombre de pays. C’est dans ce cadre que se situe l’entretien de Fathi Chamkhi dont des extraits sont présentés ci-dessous. Militant de la LGO (Ligue de la Gauche ouvrière), Fathi est un des dirigeants et députés du Front populaire qui regroupe l’essentiel des partis de gauche, d’extrême gauche et nationalistes arabes [1]. Lire le reste de cet article »

Daech frappe aussi en Tunisie

Publié par Alencontre Le 28 - novembre - 2015
Tunis, 24 novembre

Tunis, 24 novembre 2015

Par Alain Baron

Mardi 24 novembre 2015, Daech a frappé en plein cœur de la capitale, tuant 12 membres de la Garde présidentielle [le président Béji Caïd Essebsi a pris ses fonctions en décembre 2014] et blessant une vingtaine d’autres personnes. En ciblant un corps sécuritaire d’élite, Daech a voulu terroriser la population en cherchant à démontrer que personne ne devait désormais se sentir à l’abri. [1]

Cet acte intervient 11 jours après les sinistres attentats du vendredi 13 novembre Lire le reste de cet article »

Tunisie. Contre le blanchiment des corrompus de l’ère Ben Ali

Publié par Alencontre1 Le 7 - octobre - 2015
Tunis: 12 septembre, contre le projet de loi sur la «réconciliation économique» qui absout les corrompus

Tunis: 12 septembre, contre le projet de loi sur la «réconciliation économique» qui absout les corrompus

Par Dominique Lerouge

Depuis janvier 2015, le pouvoir est exercé en Tunisie par une coalition dirigée par Nidaa Tounès, un parti se situant dans la continuité des gouvernements d’avant la révolution. [1] Fort logiquement, celui-ci cherche à franchir un pas supplémentaire vers la restauration de l’ordre ancien: sous couvert de relancer l’économie, un projet de loi dit de «réconciliation économique» se propose d’amnistier contre de l’argent les corrompus de l’époque de la dictature. [2] Comme on pouvait s’y attendre, ce texte a été accueilli favorablement par le patronat tunisien. [3] Lire le reste de cet article »

Tunisie. Où en est le processus révolutionnaire?

Publié par Alencontre Le 13 - juin - 2015
Mars 2015: grève des enseignants

Mars 2015: grève des enseignants

Par Dominique Lerouge

Cinq mois après la mise en place du nouveau gouvernement, la Tunisie voit s’aggraver sa crise économique et sociale: la croissance économique est faible, le chômage augmente et le pouvoir d’achat ne cesse de se dégrader.

Simultanément, la dette explose et le FMI veut imposer que la Tunisie remplisse au 31 décembre tous les engagements liés à celle-ci. Cerise sur le gâteau, les heurts se multiplient entre l’armée et des groupes jihadistes. Lire le reste de cet article »

«C’est un véritable mouvement révolutionnaire social de grande ampleur, explique Loulouwa al-Rachid dans un entretien avec Orient XXI, contre une classe dirigeante qui gouverne dans un mépris total de la population et dans le seul souci de préserver sa part de prébendes et d’accéder à la rente pétrolière pour entretenir des clientèles dans le pays.» Et ceci alors que, depuis l’invasion de 2003 par les Etats-Unis, le pays souffre du délitement de ses infrastructures. Bien qu’essentiellement chiite, le mouvement bénéficie de la sympathie de toute une population, qui met aussi en cause l’influence iranienne.

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org