mardi
25
avril 2017

A l'encontre

La Brèche

Encore de nouvelles grèves en Egypte accompagnées d’un changement d’ambiance politique
Egypte. Quel «affrontement présidentiel»?
Perrier dégaze: Nestlé, entreprise qui engrange les bénéfices, décide de licencier dans sa filiale Perrier
Egypte: le 12 juillet et la «révolution incomplète»
Cuba… avant la révolution de 1959
Réforme de la santé: une fausse promesse
Une forme macabre de stabilité

Archives de la catégorie ‘Tunisie’

Maghreb: éléments d’un débat sur la situation. Mohamed Bouazizi, Guermah Massinissa et Mouhcine Fikri… le même combat

Publié par Alencontre Le 22 - février - 2017

Mohamed Bouazizi: manifestation à Sidi Bouzid, en février 2011

Par Nadir Djermoune

1. La région du Maghreb, Maroc, Algérie Tunisie, est traversée, à des rythmes inégaux, par des mouvements sociaux d’ampleur révolutionnaire. Le plus représentatif par la dynamique révolutionnaire tracée et le plus abouti, ou le plus avancé, dans la construction d’une rupture démocratique et sociale est bien évidemment le mouvement enclenché par Mohamed Bouazizi en Tunisie en 2011 [vendeur ambulant, décédé le 4 janvier 2011 à Ben Arous, suite à un suicide par immolation]. Il constitue jusqu’à aujourd’hui un modèle de référence Lire le reste de cet article »

Tunisie. «La “ligne Maginot” tunisienne, c’est-à-dire ce mur de sable le long de la frontière libyenne»

Publié par Alencontre Le 9 - mars - 2016
Soldats des forces spéciales tunisiennes durant l'attaque de Ben Guerdane: 52 morts, le lundi 7 mars 2017, dont 35 terroristes, selon l'information donnée par l'armée

Soldats des forces spéciales tunisiennes durant l’attaque de Ben Guerdane: 52 morts, le lundi 7 mars 2016, dont 35 terroristes, selon l’information donnée par l’armée

Entretien avec David Thomson
conduit par Caroline Hayek

La Tunisie a subi le 7 mars 2016 des attaques simultanées sans précédent à Ben Guerdane, proche de la frontière avec la Libye [voir les deux articles informatifs qui suivent cet entretien]. Celles-ci ont été attribuées à l’Etat islamique (EI). David Thomson, journaliste à RFI, spécialiste des mouvements jihadistes, répond aux questions d’une journaliste du quotidien libanais L’Orient le Jour. Lire le reste de cet article »

Tunisie. Ils veulent un autre ordre social. Eux, veulent l’ordre

Publié par Alencontre Le 27 - janvier - 2016

protest-kasserine-map-frPar Henda Chenaoui

Le Conseil de sécurité nationale de Tunisie s’est réuni, le 25 janvier 2016, au Palais de Carthage sous la présidence du président de la République, Béji Caïd Essebsi (BCE), pour l’évaluation de la situation sécuritaire dans le pays.?La réunion s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur, du chef du gouvernement Habib Essid, des membres du Conseil supérieur des armées, ainsi que de plusieurs hauts cadres sécuritaires, outre des membres du gouvernement et des députés de l’ARP, indique un communiqué de la présidence de la République. Autrement dit, face au mouvement social, «l’ordre» est réclamé par les sommets de l’armée, par les ex-bénalistes, ainsi que par ceux (Ennhada) qui «négocient» avec le pouvoir, tant l’ordre social est propre à leur programme socio-économique, Dès novembre 2015, la vieille garde se retrouve à la Sécurité nationale: Abderrahmane Belhaj Ali. Lire le reste de cet article »

Tunisie: révolte de la jeunesse marginalisée

Publié par Alencontre Le 25 - janvier - 2016
Un jeune Tunisien emmené après une tetntative de suicide  le 22 janvier 2016 à Kasserine

Un jeune Tunisien emmené après une tetntative de suicide
le 22 janvier 2016 à Kasserine

Par Alain Baron, le 24 janvier 2015

Depuis le 17 janvier, des explosions de colère secouent une partie de la jeunesse tunisienne. Elles se traduisent notamment par des manifestations, des sit-in devant ou à l’intérieur de bâtiments de l’Etat, des barrages routiers à l’aide de pneus enflammés, quelques pillages et même la mort d’un policier.

Les raisons de la colère

Tout a commencé à Kasserine, une ville déshéritée de l’intérieur du pays où un jeune chômeur est mort électrocuté le 16 janvier. Il était monté sur un poteau électrique pour protester Lire le reste de cet article »

Tunisie. La nécessité d’une mobilisation citoyenne…

Publié par Alencontre Le 25 - janvier - 2016

fmi-bm-tunisieEntretien thématique
avec Sami Souhili
conduit par Alain Baron

Le diktat du capital financier. Tout ce qui se passe dans notre région dépend étroitement des choix du capital financier et de sa volonté d’y imposer sa domination. C’est vrai en Tunisie, mais également en Libye, en Syrie, au Yemen, etc. Il ne s’agit pas de grandes idées abstraites, comme tout le monde le sait. Lire le reste de cet article »

Tunisie. Cinq ans après le 14 janvier 2011

Publié par Alencontre Le 15 - janvier - 2016
Nidaa Tounes – avec Beji Caïd Essebsi, le président, ici au centre: l'alliance avec Ennahdha continue. Mais dans quelles configurations parlementaire  et sociale? Voilà une des questions (14 janvier 2016)

Nidaa Tounes – avec Beji Caïd Essebsi, le président, ici au centre: l’alliance avec Ennahdha continue. Mais dans quelles configurations parlementaire et sociale? Voilà une des questions (14 janvier 2016)

Entretien avec Fathi Chamkhi
conduit par Dominique Lerouge

Janvier 2011 avait vu se lever un immense espoir dans la région arabe. Cinq ans plus tard, la contre-révolution y a incontestablement marqué des points dans nombre de pays. C’est dans ce cadre que se situe l’entretien de Fathi Chamkhi dont des extraits sont présentés ci-dessous. Militant de la LGO (Ligue de la Gauche ouvrière), Fathi est un des dirigeants et députés du Front populaire qui regroupe l’essentiel des partis de gauche, d’extrême gauche et nationalistes arabes [1]. Lire le reste de cet article »

Daech frappe aussi en Tunisie

Publié par Alencontre Le 28 - novembre - 2015
Tunis, 24 novembre

Tunis, 24 novembre 2015

Par Alain Baron

Mardi 24 novembre 2015, Daech a frappé en plein cœur de la capitale, tuant 12 membres de la Garde présidentielle [le président Béji Caïd Essebsi a pris ses fonctions en décembre 2014] et blessant une vingtaine d’autres personnes. En ciblant un corps sécuritaire d’élite, Daech a voulu terroriser la population en cherchant à démontrer que personne ne devait désormais se sentir à l’abri. [1]

Cet acte intervient 11 jours après les sinistres attentats du vendredi 13 novembre Lire le reste de cet article »

Philippe Poutou et son message lors des 15 minutes avec les 11 candidats sur France 2, le 20 avril 2017


Présidentielle : revivez le passage de Philippe Poutou dans "15 minutes pour convaincre" sur France 2

Parmi les divers thèmes abordés dans sa campagne, le chômage a une place importante. Le chômage est d'abord une arme – ils ne sont pas désarmés – par les employeurs afin de faire accepter plus facilement des conditions de travail épuisantes, dégradées et des salaires de survie. Car, si «cela ne vous convient pas, il y en a dix qui attendent devant la porte».

Le chômage est aussi un coût qui pèse sur celles et ceux qui le subissent, et aussi bien directement qu'indirectement sur leur famille. Tensions, stress accru, dégradation de la santé physique et psychique. C'est inacceptable.

Michel Husson affirme: «La réduction du temps de travail permet la création d'emplois. Mais la condition essentielle est le contrôle des travailleurs et travailleuses sur la réalité des créations d'emplois. Ce sont eux qui doivent décider collectivement de la meilleure manière de combiner les formes possibles de réduction du temps de travail, de manière à prendre en compte les aspirations différenciées de salarié·e.s: réduction quotidienne (tant d'heures par jour); hebdomadaire (par exemple 4 jours), annuelle (journée RTT), pluriannuelle (année sabbatique).»

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org