vendredi
28
juillet 2017

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis et guerre de l’Arabie saoudite au Yémen
Syrie: «Les Russes et les Chinois les approvisionnent»
«Le mouvement étudiant au Chili est dans une année décisive»
A voir. Questions pour un shampoing
Brésil. Quel est l’héritage légué par la Coupe du monde?
Italie. La complicité syndicale et la contre-réforme constitutionnelle
La Grèce: le berceau de quelle Europe?

Archives de la catégorie ‘Equateur’

Equateur. La «révolution citoyenne» se droitise-t-elle à nouveau?

Publié par Alencontre Le 21 - avril - 2014
Rafael Correa

Rafael Correa

Par la rédaction du bimensuel Opción

La droitisation de l’orientation du président Rafael Correa – élu en novembre 2006, assumant sa fonction en janvier 2007, réélu en 2009, puis en 2013; son mandat expire fin en 2017 – et de son gouvernement [1] fut dénoncée dès le milieu de l’année 2010 par les organisations sociales et des partis de gauche tels que le MPD [2] et Pachakutik [3]. Ce cours produisit un recul du soutien social initial apporté à ce régime. On pourrait dire aujourd’hui qu’il y a même une régression majeure: il semble que l’on assiste à un retour des pratiques néolibérales typiques Lire le reste de cet article »

Ni Caracas ni La Havane: Séoul! Le modèle sud-coréen inspire la Bolivie et l’Equateur

Publié par Alencontre Le 22 - juillet - 2013
L'ambassadeur  Young-wook Chun s'entretient avec le quotidien bolivien  La Razon, en septembre 2012, à propos des lois à changer pour sécuriser les investissements de la Corée du Sud en Bolivie

L’ambassadeur Young-wook Chun s’entretient avec le quotidien bolivien La Razon, en septembre 2012, à propos des lois à changer pour sécuriser les investissements de la Corée du Sud en Bolivie

Par Pablo Stefanoni

Même si cela peut paraître étrange, deux pays qui sont des piliers de l’Alliance bolivarienne, justement ceux qui ont la plus forte «composante» indigène et qui affichent les discours socialisants les plus purs, cherchent leur source d’inspiration pour la stimulation du «développement» et de la «modernisation» dans la très capitaliste Corée du sud.

«Le gouvernement du président Evo Morales a effectué des pas importants pour le développement économique de son pays, raison pour laquelle il est possible qu’en l’espace de vingt ans la Bolivie atteigne pleinement l’industrialisation et la souveraineté alimentaire» [ce qui est la conception du vice-président de Bolivie, depuis 2006, Alvaro Garcia Linera; conception qu’Evo Morales a adoptée]. Lire le reste de cet article »

Entretien avec Alberto Acosta, ex-président de l’Assemblée Constituante

Publié par Alencontre Le 8 - octobre - 2010

Rafael Correa, lors d'une conféence de presse au palais Carrondel et, à Quito. le 1er octobre 2010

Par Maria Elena Verdezoto

Pour mieux comprendre l’entretien conduit avec Alberto Acosta, publié ci-dessous, quelques brèves notes sur l’Equateur peuvent être utiles.

La population est au nombre de quelque 13,7 millions d’habitants. La langue espagnole est la langue officielle. Sont fort répandues, dans diverses régions, des langues amérindiennes telles que le quechua, le shuar, etc. Le dollar est la monnaie de référence depuis l’an 2000. Le régime est, de fait, une démocratie présidentielle. Le président Rafael Correa a été élu en janvier 2007 et réélu le 26 avril 2009. Lire le reste de cet article »

Le projet ITT: laisser le pétrole en terre ou le chemin vers un autre modèle de développement

Publié par Alencontre Le 14 - septembre - 2009

Alberto Acosta

Entretien avec Alberto Acosta par Matthieu Le Quang [1 ]

Le projet ITT (sigle venant du nom des trois forages d’exploration qui se trouvent dans la zone: Ishpingo-Tambococha-Tiputini) est une des initiatives du gouvernement équatorien afin de lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit de ne pas exploiter quelque 850 millions de barils de pétrole situés dans le Parc Yasuní, une réserve naturelle qui contient une des plus importantes biodiversités dans le monde. L’exploitation de ce pétrole lourd, de 14 degrés API, pourrait rapporter à l’Etat entre 5 et 6 milliards de dollars (avec un prix d’environ 70 dollars le baril). Lire le reste de cet article »

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org