vendredi
23
février 2018

A l'encontre

La Brèche

Etats-Unis. La fabrication de l’Etat policier américain mise en perspective (II)
Autour de la voiture électrique: du mythe à la réalité !
Tunisie. Ils veulent un autre ordre social. Eux, veulent l’ordre
Grèce. Le patinage mémorandaire de Tsipras sur une fine couche de glace
Révolution russe juin-juillet 1917: «La principale crainte des bolcheviks est de voir surgir une contre-révolution menée pour l’essentiel par les officiers»
Le «modèle Allemagne»: de son instrumentalisation politique à la réalité
Etat espagnol. Les «villes pour le bien commun» se réunissent

Archives de l'année 2006

Les luttes de LIP de 1948 à 1983

Publié par Alencontre Le 22 - juin - 2006

Charles Piaget

A partir de 1973, la magnifique grève des Lip fut une lutte  phare de toute la période: grève, occupation, remise en route de la production,
organisation de la solidarité à l’échelle nationale et internationale: «On  produit, on vend, on se paie !». Charles Piaget, qui fut la figure la plus
connue de cette lutte, la replace ici dans toute une histoire: celle des femmes  et des hommes de LIP, dans la conquête de leur dignité, s’émancipant de la  dictature patronale… Nous avons déjà publié sur ce site (15 mai 2007) à  l’occasion de la sortie du film consacré «aux Lip» – Les Lip, l’imagination  au pouvoir de Christian Rouaud – un article bilan
de Charles Piaget
.  Le texte «historique» que nous publions cette fois date  de 2005. Il constitue un document de réflexion syndicale plus utile que jamais.  Car, jamais les luttes n’ont été faciles, jamais le syndicalisme de combat n’a  été facile. (Red.) Lire le reste de cet article »

21 mois de luttes à Nestlé de Saint-Menet à Marseille

Publié par Alencontre Le 28 - février - 2006

Articles paru sur le site A l’encontre par ordre chronologique du plus ancien au plus récent

Café amer, un livre retraçant la lutte des salarié-é-s. http://alencontre.org/europe/france/nestle-marseille.html

Résolution concernant Nestlé et ses salarié·e·s

Informé·e·s:

De la fermeture annoncée par la direction de Nestlé de l’usine de production de tablettes de chocolat et de café en poudre de Saint-Menet à Marseille, provoquant le licenciement des 480 salarié·e·s de l’entreprise. La fermeture est prévue pour le printemps 2005. Les salarié·e·s ont engagé, ces derniers jours, un mouvement large de protestations contre cette fermeture et la perte de leur emploi, faisant appel à la solidarité des habitants de Marseille et tentant de construire une solidarité concrète avec les autres salarié·e·s du groupe en France et à l’étranger.

Les participant·e·s au Forum l’empire “Nestlé: Une transnationale, des enjeux de société”, réuni·e·s à Vevey ce samedi 12 juin 2004

   se déclarent pleinement solidaires de la lutte des salarié·e·s de ces deux sites français,

   soutiennent politiquement toutes les mesures qui seront décidées et engagées par les salarié·e·s en vue de sauver leurs emplois et d’obtenir satisfaction de leurs revendications.

   soutiennent la grande marche pour la défense de l’emploi dans la vallée de l’Huveaunne organisée à Marseille le 26 juin prochain.

Vevey, le 12 juin 2004,

**********

La justice stoppe Nestlé: Le Tribunal de grande instance (TGI) de Marseille a donné raison aux salariés en lutte de l’usine de Saint-Menet

Suite en PDF:  Nestle Marseille

David Mandel, «L’héritage de la révolution russe», novembre 2017

Recent Comments

Le site alencontre.org existe depuis plus de 12 ans. Il vient de changer d’aspect. De manière significative. Mais il n’a pas modifié ses objectifs : informer, analyser, afin de faciliter une compréhension des réalités économiques, sociales, politiques à l’échelle internationale. Dans ce sens, ce site valorise la liaison qui peut s’établir entre comprendre et agir, dans une perspective socialiste et démocratique. Ce «lifting» a été effectué pour répondre aux exigences d’un nombre croissant de lectrices et lecteurs. Nous espérons que celui-ci entrera en résonance avec les attentes des visiteurs de A l’Encontre et de La Brèche. Il leur appartiendra, aussi, de s’en approprier le contenu et de le commenter. Vous pouvez nous contacter sur redaction@alencontre.org